Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

[Intérieur et Sécurité] Henri Mova : le devoir accompli !

[Intérieur et Sécurité] Henri Mova : le devoir accompli !

This post has already been read 319 times!

Le désormais Député National élu de la circonscription de Lukunga, Henri Mova, a officiellement cédé son fauteuil de Vice-premier Ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité à un enfant-maison, son Vice-ministre. Basile Olongo, c’est de lui qu’il s’agit, va assumer l’intérim jusqu’à l’installation du nouveau Gouvernement. Professeur, écrivain, dramaturge, plusieurs fois Ministre et ambassadeur, Henri Mova a été le dernier Ministre de l’intérieur de Joseph Kabila, nommé à ce poste il y a une année. En attendant l’issue des tractations politiques pour la formation du nouvel Exécutif national, Mova va devoir s’investir pleinement dans sa nouvelle tâche d’avocat du peuple au sein de la Chambre basse du Parlement.

Il était, en effet, nommé par Joseph Kabila, succédant à Emmanuel Ramazani Shadary, un cacique de la formation politique de l’ancien président de la RDC.

C’était un très léger remaniement du gouvernement le soir du 20 février 2018. Henri Mova Sakanyi, dont le poste de secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) a disparu de nouveaux statuts de cette principale formation politique de la coalition au pouvoir, débarque à la vice-primature en charge de l’Intérieur et de la Sécurité.

L’ancien ambassadeur de la RDC à Bruxelles restera, ainsi, près de trois ans à la tête du parti du président Joseph Kabila. Le diplomate retrouve l’exécutif après avoir été ministre des Transports et des Voies de communication au sein du premier gouvernement de l’après Mobutu Sese Seko, puis ministre de l’Information sous Joseph Kabila.

Portrait

Intellectuel engagé, militant des droits de l’Homme, ministre plusieurs fois, Président du conseil d’administration d’entreprise publique, ambassadeur, écrivain avec une trentaine d’ouvrages à son actif, scientifique, professeur des universités, amateur des sports : c’est un homme aux dimensions multiples qui quitte le ministère de l’Intérieur et Sécurité.

Né à Lubumbashi en 1962, Henri Mova Sakanyi débute sa carrière politique très tôt sous forme d’un engagement pour la défense des droits de l’homme, au départ, à côté de sa carrière scientifique à l’Université de Lubumbashi au titre d’assistant de recherche et par la suite chef de travaux (1990-1996). Sous la transition démocratique enclenchée dans notre pays dès 1990, il participe activement à la défense des droits des populations vivant au Katanga, victimes en 1992 des exactions ethniques commises par certains politiciens en mal de repositionnement.

Devant l’intransigeance de M. Mobutu, dans la concrétisation du projet démocratique, il rejoint les rangs de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo en 1996, parmi les membres politiques de l’Alliance, à côté des jeunes militaires dits les Kadogos.

Comme un ressac de l’Histoire, Mzee Laurent-Désiré Kabila prend le pouvoir en 1997 après la fuite de Mobutu, réhabilitant ainsi la  Révolution proclamée le 30 juin 1960.

Fervent partisan de l’idéologie « Révolution-pardon » prônée par Mzee, il fera son entrée dans le tout premier gouvernement de Salut public comme ministre des Transports et Voies de communication (1997-1999). Il fut successivement ministre de l’Environnement, Affaires Foncières et Développement  Touristique (2000-2001), de l’Information et Presse et Porte-parole du Gouvernement (2004-2007), Vice-ministre des Affaires étrangères (2000-2001).

Son expérience dans les relations internationales jouera, sans nul doute, dans ses fonctions d’ambassadeur près le Benelux et l’Union européenne, de mai 2009 à juin 2015. Ambassadeur privilégiant la culture, la proximité avec la diaspora, la redynamisation des relations bilatérales, Henri Mova Sakanyi aura participé à la défense des intérêts de la RDC dans l’espace européen.

En 2015, ce professeur d’université sera nommé Secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). Investi par le patriarche Abdoulayi Yerodia Ndombasi, il va, notamment instaurer plusieurs nouveaux concepts (le café politique, les associations savantes, la philosophie Ubuntu etc) qui permettront au  PPRD de confirmer sa place de première force politique du pays.

Professeur de relations internationales et de communication sociale à l’université de Kinshasa, Henri Mova Sakanyi est aujourd’hui Député national.

Boris Luviya

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com