Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

La LIFUDS très engagée pour l’émancipation totale de la femme congolaise

La LIFUDS très engagée pour l’émancipation totale de la femme congolaise

This post has already been read 290 times!

COMMUNIQUE DE PRESSE

La LIFUDS très engagée pour l’émancipation totale de la femme congolaise

La Ligue des Femmes de l’UDS (LIFUDS) a organisé, samedi  9 mars 2019 au Centre pour Handicapés de Kinshasa, une Matinée Politique placée

sous le thème : « Parité Homme-Femme : couronnement du combat politique de la femme » dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme – Edition 2019 en République Démocratique du Congo

Cette manifestation a connu trois temps forts, à savoir la cérémonie d’ouverture et celle de clôture, les conférences-débats et l’exposition des œuvres artistiques réalisées par les femmes membres de l’Association des Femmes pour le Soutien Familial, en sigle AFSF

Dans son mot d’ouverture, la Présidente Nationale de la Ligue des

Femmes de l’UDS (LIFUDS), Madame Charlotte BUIMPE DIOMBELAYI, a fixé l’assistance sur le combat mené par la LIFUDS en faveur de la femme rurale qui joue un grand rôle dans la vie économique et sociale de notre pays.

Au chapitre des conférences-débats, deux oratrices ont donné, chacune, son point de vue sur le premier sujet en rapport avec la conscientisation de la femme rurale. La première intervenante, Dr Gertrude LAY OFALI ETSIR, Secrétaire Générale Adjointe de l’UDS chargée de la Communication et des Médias, Porte-Parole de l’UDS, a, après avoir rappelé la position de la femme rurale dans notre société, magnifié le rôle de celle-ci et mis en relief les règles à observer pour l’efficacité de son combat politique.

Sur ce même sujet, la Première Vice-Présidente Nationale de la LIFUDS,

Madame Ivette WUMBA BATOBA, a relevé, pour sa part, les obstacles qui parsèment le difficile parcours du combat de l’émancipation de la femme rurale congolaise et a mis l’accent sur son droit à l’éducation et à l’instruction.

Le deuxième exposé intitulé « Impact des réseaux sociaux dans l’éducation et la protection de la femme », a été présenté par la Présidente Nationale de la Ligue des Femmes de l’UDS, Madame Charlotte BUIMPE DIOMBELAYI. Celle-ci a attiré l’attention de l’assistance sur le rôle, les avantages et les inconvénients des réseaux sociaux dans l’éduction de la famille et dans la protection de notre vie privée.

Le troisième sujet a porté sur l’éducation politique de la femme congolaise. La charge a été confiée à la Secrétaire Nationale de l’UDSchargée de la Décentralisation et de l’Administration Publique, Madame Marie-Dagobert MAMBUNA MBENGA, qui  a retracé les étapes de la lutte historique et héroïque de la femme à travers le monde pour le recouvrement de ses droits avant d’insister sur l’importance de l’éducation politique de la femme congolaise afin de lui permettre d’atteindre effectivement la parité HOMME-FEMME.

La cinquième et dernière intervenante, en l’occurrence la Trésorière

Nationale de la LIFUDS, Madame Naomie BUKUMBA MUKADI, s’est interrogée, à haute voix, pour savoir si la femme congolaise est réellement actrice ou une simple figurante sur la scène politique nationale. Elle a aussi déploré le fait que la femme congolaise, malgré ses qualités et ses capacités, occupe encore une position marginale dans les institutions de décision tant aux niveaux national, provincial que local en République Démocratique du Congo.

Dans son mot de clôture, la Présidente Nationale de la LIFUDS a déclaré que la Ligue des Femmes de l’UDS s’est résolument engagée à contribuer, de manière positive, à la lutte pour l’émancipation totale et l’autonomisation complète de la femme congolaise dans tous les secteurs de la vie nationale.

Ce combat étant noble et permanent, elle a souligné la vision de la

LIFUDS qui consiste à s’opposer totalement à l’impression du pagne officiel de circonstance, à l’organisation des défilés inutiles et budgétivores ainsi qu’aux beuveries qui se terminent par des danses obscènes qui détournent la femme congolaise de ses préoccupations essentielles. Elle a enfin loué la bravoure des vraies combattantes comme KIMPA VITA.

Ces conférences-débats ont été tenues sous la modération de la

Secrétaire Nationale de la LIFUDS, Madame Lydie KINAVUIDI MUSAMPU.

Quant à la Matinée Politique, elle a été suivie de la visite de l’exposition des œuvres artistiques réalisées par les femmes de l’Association des Femmes pour le Soutien Familial (AFSF).

Il est à noter que toutes ces manifestations se sont déroulées en présence du Président National de l’UDS, Monsieur Crispin KABASELE TSHIMANGA BABANYA KABUDI, entouré des Membres du Comité Directeur, de la Commission Nationale de Contrôle du Parti, du Comité Fédéral de l’UDS/Kinshasa et des invités de la LIFUDS.

Fait à Kinshasa, le 13 Mars 2019.

POUR LA LIGUE DES FEMMES DE L’UDS

LA SECRETAIRE NATIONALE,

Lydie KINAVUIDI MUSAMPU

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com