Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

‘’Plan Marshall provincial‘’ : la grande communauté Kongo soumet une liste d’infrastructures primaires à Félix Tshisekedi

‘’Plan Marshall provincial‘’ : la grande communauté Kongo soumet une liste d’infrastructures primaires à Félix Tshisekedi

This post has already been read 235 times!

Dans un message des Ne-Kongo adressé au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, cette communauté sollicite une action immédiate et dresse une liste d’infrastructures primaires et d’autres plus spécifiques au contexte économique, social et environnemental de leur province susceptibles de booster une trajectoire d’insertion économique soutenable et inclusive. Ils qualifient cela de ‘’Plan Marshall provincial‘’, lequel ne pourra être mis en œuvre qu’avec des moyens financiers prédictibles. Ils réitèrent, par ailleurs, leur engagement à œuvrer aux côtés du Président de la République.

En dépit de ses multiples occupations, Félix Tshisekedi avait reçu, au lendemain de la présentation de son programme de 100 jours, une délégation de notables Kongo. Cette rencontre, a dit Remy Massamba, s’inscrit sur le cours glorieux de leur histoire politique en regardant vers les espoirs et des défis communs d’aujourd’hui et de demain.

Dans leur correspondance, cette communauté affirme que les Bakongo représentent plus de la moitié de la population de la ville de Kinshasa et ont toujours pris part aux grands rendez-vous qui ont marqué l’histoire de la RDC avec des figures de proue, à l’instar de Béatrice Kimpa Vita, Simon Kimbangu, Joseph Kasa-Vubu et tant d’autres.

« Notre nation demande plus que jamais de l’action : une action immédiate. La première de toutes les tâches qui nous incombent est de remettre le peuple au travail », lâchent-ils. Pour ce faire, ils dressent une liste d’infrastructures primaires et d’autres plus spécifiques au contexte socio-économique et environnemental de leur province susceptibles de booster une trajectoire d’insertion économique acceptable et intégrante.

Ils citent, pour cela, les infrastructures majeures telles que la construction et l’opérationnalisation du port en eaux profondes de Banana avant tout lancement des travaux du pont route-rail Brazzaville-Kinshasa ; la construction, la réhabilitation ou modernisation du chemin de fer Kinshasa-Matadi-Boma-Moanda-Banana ; le projet pharaonique Grand Inga avec sa phase initiale Inga III. Ce dernier s’inscrit comme un projet d’électrification en énergie renouvelable pour le Kongo Central, le Congo et l’Afrique car, il représente une production en hydro-électricité de 44 000 MW.

D’autres d’infrastructures primaires…

Dans la même logique, il y a également l’entretien permanent de tous les tronçons de la RN1 avec un accent particulier sur le suivi des têtes d’érosions qui menacent, sur la sécurité routière, particulièrement le contrôle de trafic et la sensibilisation des usagers, l’installation de systèmes autonomes d’éclairage de certains axes.

L’urgente nécessite d’asphalter la RN1 Kisantu-Kimvula, le tronçon Lufu (RN1-frontière Angola) et le tronçon Yema-Moanda. L’électrification par lignes de transmission MT depuis Inkisi du courant produit à Zongo II pour alimenter en énergie les centres de Mayidi, Ngeba, Lemfu, Kimpemba, ainsi que d’autres agglomérations.

Cette communauté cite aussi le développement du tourisme avec la réhabilitation de leurs sites historiques et des lieux favorables à l’éco-tourisme et les enjeux de déforestation liés à l’utilisation excessive et non renouvelable du bois-énergie. Et enfin, la prise en compte de la représentativité des filles et fils Kongo dans la gestion de la chose publique, et l’appui à la relance de certaines entreprises en faillite dont la Cinat, la Bralima et tant d’autres. Il sied de signaler que la liste d’infrastructures n’est pas exhaustive.

C’est donc un vaste plan Marshall provincial, soutient ce peuple, qui ne pourra être mis en œuvre qu’avec des moyens financiers prédictibles. Cela sera rendu possible qu’à travers une décentralisation financière réelle des provinces par l’application des dispositions constitutionnelles.

Pour finir, le peuple Kongo réitère leur engagement à œuvrer aux côtés du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. «Nous peuple Kongo, réitérons notre engagement à œuvrer à vos côtés et très humblement nous vous demandons de nous rassembler autour d’un véritable projet de vie, celui qui consistera à détruire enfin la misère et à tous nous précipiter dans le progrès», a conclu le Député Remy Massamba.

Dorcas Nzumea

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com