Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

ISP : ‘’l’émancipation de la jeune fille par la lecture et l’écriture’’ au centre des débats !

ISP : ‘’l’émancipation de la jeune fille par la lecture et l’écriture’’ au centre des débats !

This post has already been read 332 times!

Le rendez-vous a été fixé au vendredi 15 mars 2019, dans l’enceinte de l’Institut Supérieur de Pédagogie. Les Editions du Pangolin, chapeautées par le tandem Charles Djungu Simba et Prince Djungu Ntambwe, accompagnés des auteures du recueil des poèmes intitulé :”Qu’attendez-vous qu’on vous dise encore”, ont effectivement échangé avec des étudiantes et étudiants de cette institution supérieure précitée, autour de la littérature féminine. Cet évènement, important soit-il, corrobore parfaitement avec la célébration du mois de mars, dédié à la femme du monde entier. De ce fait, en vue de couronner le tout, le thème retenu lors de cette activité littéraire, était axé sur “l’émancipation de la jeune fille congolaise à travers la lecture et l’écriture’’.

Ainsi, au regard de l’enseignement dispensé expressis verbis par le Directeur des éditions du Pangolin, et la lecture scénique des étudiantes de l’INA, en rapport avec la littérature, l’émotion a été à son comble. De ce fait, les poétesses dudit recueil ont réussi à transmettre leur expérience des écrivaines, en appelant les autres femmes comme de l’ISP, à s’impliquer entièrement  dans la peau de la littérature. Pour y arriver, elles ont martelé sur l’importance de la lecture et de l’écriture. Les filles de l’Institut National des Arts, ont prononcé durant ces assises, une magnifique lecture-spectaculaire dudit recueil. En tout cas, il y avait de quoi féliciter les organisateurs, d’avoir réussi à transmettre ces effets positifs en vers des étudiantes et étudiants de l’ISP.

Les assistants n’ont pas pu cacher leur satisfaction quant à ce. Ils ont laissé entendre que l’expérience de ces auteures est l’une des matières pouvant leur permettre à pouvoir se lancer dans la vie de l’écriture. Pour rappel, Charles Djungu Simba, Directeur des éditions du Pangolin de son état a, au cours de la manifestation, retracé en quelques mots, les péripéties de la littérature féminine congolaise, la participation de la femme à la vie littéraire des congolais et leur contribution dans le panthéon de la littérature.

Toutefois, il sied de souligner que l’activité a connu un petit concours sur la femme dans la littérature congolaise. Quelques ouvrages ont été donnés aux heureux gagnants de ce jeu concours mais aussi à la bibliothèque de l’ISP, pour célébrer en beauté le mois de la femme.

Merdi Bosengele