Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Kikwit : la route nationale n°1 coupée

Kikwit : la route nationale n°1 coupée

This post has already been read 403 times!

Depuis quelques semaines, la population de la ville de Kikwit, province du Kwilu, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC) assiste à un spectacle désolent et décourageant. Il s’agit d’un ravin d’une profondeur vertigineuse qui a complètement coupé la route nationale n°1 allant de Kikwit jusqu’à Kinshasa, la capitale.

Le sinistre se trouve au niveau de ‘’Triangle du plateau’’ en allant vers Kikwit 3 dans la commune de Lukolela. Des véhicules ne passent plus pourtant, selon les économistes, cette route a un impact incalculable étant donné qu’elle contribue énormément à l’économie de la province du Kwilu en général et de la ville de Kikwit en particulier. C’est une voie obligée pour aller vers la province du Grand Kasaï.

«Le niveau que le dégât est arrivé exige de gros moyens. Ce n’est plus l’affaire des sacs ou des bêches. Il faut que le nouveau président de la République mette cela parmi les priorités», déclare Josué Mikwini, un des motards de Kikwit.

Il regrette le fait que lorsque ce danger avançait tout lentement suite aux pluies diluviennes, la ville n’a pas pris soin de construire des caniveaux susceptibles de canaliser les eaux des pluies vers la rivière Kwilu qui est non loin de là.

Un autre sinistre similaire est dans la commune de Kazamba. SuzaneKuzatuka, bourgmestre de  cette  commune lance un cri d’alarme : «La situation est très désastreuse ! La grande route qui mène vers les territoires de Gungu, de Kahemba en allant vers l’Angola est coupée par le ‘’ravin Mumene’’. En attendant de gros moyens, nous invitons la population de cette commune d’amener des tonnes et des tonnes d’écorces d’arachides, des bambous de Chine et d’autres moyens qu’ils possèdent pour diminuer ce danger».

Kuzatuka a également invité chaque famille de sa commune à planter des pelouses dans parcelles pour atténuer la puissance des eaux des pluies.

Dans la commune de Lukemi, C’est le ravin de Kaggwa qui avance à pas des géants vers la grand-route qui mène vers l’aéroport de Nzinda.

Les environnementalistes affirment qu’actuellement la ville de Kikwit compte plus de 300 têtes  d’érosions.

Badylon Kawanda

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com