Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : la Ligue des jeunes du PPRD dit non au report de l’élection des Gouverneurs

RDC : la Ligue des jeunes du PPRD dit non au report de l’élection des Gouverneurs

This post has already been read 218 times!

Rien ne semble aller dans le microcosme politique depuis que le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo a, après avoir présidé une réunion interinstitutionnelle, pris la décision de suspendre l’installation des Sénateurs. A en croire la ligue des jeunes du PPRD, cette décision du Chef de l’Etat RD Congolais, qui aurait été prise en violation de la Constitution, n’a pas sa raison d’être. Dans son communiqué rendu public hier, mardi 19 mars 2019,  et lu par son numéro 1, Papy Pungu, la jeunesse du PPRD demande à Félix Tshisekedi de ne pas céder aux ‘’caprices’’ des militants de sa famille politique, et de revoir sa décision dans un bref délai.

Mise en garde

Entouré des milliers de partisans  du PPRD, venus de toutes les 24 communes de Kinshasa et réunis à leur siège interfédéral de la Funa sur le boulevard Sendwe, le Président de la ligue des jeunes du PPRD a, d’entrée de jeu, tenu à condamner les actes qu’il qualifie d’inciviques, des combattants de l’UDPS qui ont dévasté le siège de leur parti de l’interfédéral de la Funa, le weekend dernier, juste après la publication des résultats des élections sénatoriales. Dans ce communiqué, Papy Pungu pointe du doigt les militants du parti du sphinx de Limete qui, à les en croire, ont manifesté leur mécontentement en posant des actes peu démocratiques, du fait que leur parti n’ait pas réussi à obtenir un seul siège au Sénat ici à Kinshasa, pourtant il compte 12 Députés provinciaux à l’Assemblée provinciale de la capitale.

Dans ce même ordre d’idée, la jeunesse du PPRD remet également en cause les actes qu’il qualifie d’allégations de corruption, formulées par les partisans de l’Udps qui, en outre, appellent au report de l’élection des Gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces, pourtant  prévues pour le 27 mars dans les 24 provinces parmi les 26 que compte le pays.

Pour ce faire, Papy Pungu met en garde les militants  du parti du pouvoir qui, en lieu et place de développer des idées de comment conserver l’impérium, s’illustrent par la provocation. Dans les tout prochains jours, la ligue des jeunes promet de mener des actions de rue pour contrecarrer quiconque provoquerait son autorité morale, Joseph Kabila Kabange, qui vit désormais dans son nouveau monde de Sénateur à vie.

Halte au report du scrutin !

Sans aller par quatre chemins, la Ligue des Jeunes du PPRD, par le biais de son Président national, dit non au report des élections des Gouverneurs et vice-gouverneurs dont la date culminante demeure le 27 mars prochain. «La ligue des jeunes du PPRD rejette en bloc toutes les décisions prises unilatéralement à l’issue de la réunion institutionnelle tenue le lundi 19 mars de l’année en cours qui énervent la Constitution », a déclaré Papy Pungu. Ce dernier a laissé entendre que le Président ‘’Fatshi’’ aurait violé la Constitution. « Cette décision constitue un coup d’Etat constitutionnel. En violant la Constitution, le Chef de l’Etat s’expose ainsi pour haute trahison, conformément aux dispositions pertinentes de l’article 165 alinéa 1 de loi fondamentale», argumente-t-il.

Il a, par ailleurs, invité les nouveaux Sénateurs élus conformément à l’article 104 de la loi suprême, à se réunir rapidement en vue de procéder à l’installation du Sénat, pouvant permettre le parachèvement de la mise en place de l’architecture institutionnelle de la troisième législature afin d’assurer un fonctionnement régulier de la Res publica.

Ne pouvant pas se limiter là, la jeunesse de la première force du FCC a invité la CENI  à poursuivre, sans désemparer, l’organisation du processus électoral par l’organisation notamment, de l’élection des Gouverneurs et vice-gouverneurs conformément au calendrier électoral.

Pour y arriver, elle exhorte le Président Félix Tshisekedi à demeurer au-dessus de la mêlée et à éviter toute sorte de ‘’confusion’’ entre les affaires de l’Etat celles de sa famille politique. Cette démarche, estime le PPRD, ouvrira la voie à la promotion de la paix et la cohésion nationale dans la paix pendant ce moment crucial de la mise en place des institutions.

Gaston Kisanga

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com