Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : Diomi Ndongala salue le geste de Félix Tshisekedi

RDC : Diomi Ndongala salue le geste de Félix Tshisekedi

This post has already been read 390 times!

L’opposant congolais, Eugène Diomi Ndongala a quitté la prison centrale de Makala ce jeudi 21 mars. A sa sortie, le leader de la Démocratie Chrétienne s’est exprimé brièvement devant la presse. Dans son message, il a remercié le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, pour l’accomplissement de sa promesse en marge du processus de décrispation politique.

Depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi à la tête du pays, les choses semblent être améliorées dans le microsome politique RD. Congolais. En dépit des failles qui jonchent certains secteurs de la vie humaine jusque-là, la description politique est bel et bien à pied d’œuvre.  Eugène Diomi Ndongala est le troisième prisonnier politique à recouvrer la liberté, après Frank Diongo et Firmin Yangambi, qui ont récemment quitté leur cellule. Conscient du travail qu’abat le Chef de l’Etat depuis sa prise de fonction, celui-ci a remercié Félix Tshisekedi, et a émis le vœu de ne plus voir des gens être arrêtés à la suite des déclarations politiques. « Je remercie le Président de la République, mais mon souhait est qu’aucun congolais ne puisse plus souffrir comme moi j’ai souffert. Aucun congolais ne puisse plus être arrêté à cause des opinions politiques et qu’on ne laisse pas les services de sécurité monter des dossiers judiciaires », a-t-il exhorté. En outre, le libéré a dit avoir pardonné à tous ceux qui ont été à la base de son arrestation et sa condamnation qu’il a qualifié de montage.

Evoquant, par ailleurs, le sujet de sa condamnation, Diomi a Qualifié de ‘’nulles’’ les conditions lui imposées par le ministre de la justice, Alexis Thambwe Mwamba. « Ces conditions sont nulles dans la mesure où nous avons un jugement international qui a tranché sur ce dossier…et ce jugement est exécutoire conformément à l’article 215 de notre Constitution », a-t-il déclaré. A ce sujet, le patron de la Démocratie Chrétienne a fait savoir que «  le Chef de l’Etat actuel qui veut bâtir un Etat de droit comme il est le garant des accords internationaux, il va faire exécuter ce jugement ».

Gaston Kisanga

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com