Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

UPC : Louise Mushikiwabo s’est entretenue avec les étudiants sur le numérique et la langue française

UPC : Louise Mushikiwabo s’est entretenue avec les étudiants sur le numérique et la langue française

This post has already been read 352 times!

Le 20 mars dernier, il s’est agi de la Journée Internationale de la Francophone. Sous le thème principal « En Français…S’il vous plaît », les pays membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ont émis des idées claires et nettes capables de promouvoir la langue française. C’est dans ce cadre que la Secrétaire Générale de cette organisation, Louise Mushikiwabo s’est entretenue le vendredi 22 mars dernier avec les étudiants de l’Université Protestante du Congo (UPC), lors de son passage à Kinshasa. Sa rencontre avec les apprenants de cette alma mater a tourné notamment sur l’importance du numérique et de la langue française.

Cet échange entre la SG de l’OIF et le corps estudiantin de l’UPC s’est déroulé dans la grande salle de conférences de cette institution éducative. Une occasion pour Mushikiwabo d’expliquer à la jeunesse intellectuelle, l’importance du numérique et de la langue française.  Dans son intervention, elle a laissé comprendre que « le numérique est une révolution, c’est un atout qui doit être à la portée de la jeunesse. Il se trouve à l’intersection du savoir, de l’information, de l’éducation, de l’emploi et du partenariat ». La nouvelle Secrétaire générale de l’OIF a reconnu l’importance de l’outil internet qui ouvre les horizons à la jeunesse. Raison pour laquelle, elle a dévoilé qu’il y a un projet qui sera au centre des discussions entre les Etats francophones ainsi que les sociétés d’informatiques pour un accès à la connexion internet à haut débit. «Sans l’accessibilité d’internet, il est pratiquement impossible pour la jeunesse de pouvoir s’épanouir et avoir tous les avantages qui viennent avec le numérique. Pour pallier cette situation, nous avons un projet qui sera en discussion avec les Etats et les sociétés d’informatiques », a rassuré la patronne de l’OIF. Concernant la journée du 20 mars dédiée à la Francophonie, Mme Mushikiwabo a indiqué que « En Français…S’il vous plaît », le thème choisi pour cette année, est une manière de rappeler aux francophones  que ce qu’on peut dire en Français, ne doit plus se dire dans une autre langue. Pour elle, ce thème n’a pas le but de pousser la population d’abandonner ses langues traditionnelles mais plutôt une manière de donner de la force à la langue française qui commence à perdre de la vitesse dans certaines zones.

Gaston Kisanga