Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Du monopole à la libéralisation : l’ARCA ratifie 6 sociétés d’assurances pour financer l’économie nationale

Du monopole à la libéralisation : l’ARCA ratifie 6 sociétés d’assurances pour financer l’économie nationale

This post has already been read 296 times!

‘’L’Autorité de Régulation et de Contrôle des Assurances en RDC annonce l’octroi d’agréments et autorisation à 4 sociétés d’assurances et 2 sociétés de courtage d’assurance. Cette décision a été prise conformément aux prescrits du Code des assurances et des règlements de l’ARCA, par son Conseil d’administration, réuni le mercredi 27 mars 2019, après analyse minutieuse des dossiers des soumissionnaires‘’. C’est ce qu’a affirmé M. Alain Kabinda, le Directeur général intérimaire de l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (ARCA), le 28 mars dernier, après avoir agréé ces sociétés. C’est un acte qui libéralise ainsi le secteur des assurances en RDC et qui, selon la nouvelle vision gouvernementale, devrait remplir le rôle de financement de l’économie nationale, favoriser la création de nouveaux emplois, la protection des personnes et de leurs biens ainsi que d’un investissement privé.

A ce jour donc, la Société nationale d’assurances (SONAS) ne détient plus le monopole des assurances. L’ARCA se donne comme défi, de hisser la RDC parmi les marchés les plus prospères en matière d’assurances en Afrique, visant de franchir le cap de 5 milliards de dollars en cinq ans.

Et, d’après son Directeur général intérimaire, c’est l’aboutissement d’un long processus. ‘’L’Arca a travaillé pour cette ouverture à une nouvelle ère plus dynamique et inclusif dans le secteur des assurances. Une ouverture qui contribuera de manière effective au développement socioéconomique de la RDC‘’.

Toutes ces nouvelles sociétés d’assurances ont maintenant le droit d’offrir des produits plus innovants et des services d’assurance adaptés et inclusifs.

Parmi les sociétés nouvellement agréées, figurent la société « Activa Assurance RDC », « Rawsur SA », «la Société Financière d’Assurance Congo» et la société « Rawsur life». Sont, pour la plupart, autorisées en qualité de société de courtage d’assurances : « Alliedinsurance Brokers SARL » et « Gras Savoyage RDC».

D’après cette institution de régulation, ces sociétés vont offrir des produits d’assurances non-vie et des produits vie. La première regroupe toutes les assurances, hormis les contrats d’assurance vie. Elle comprend l’assurance incendie, accident et risques divers. Concernant l’assurance automobile, qui fait l’objet d’un contrôle obligatoire, le directeur général Alain Kaninda fait remarquer que cette assurance est obligatoire.

A l’en croire, ‘’la loi aujourd’hui impose cette assurance comme une assurance obligatoire. Certainement, des mesures de contrôle seront mises en place. C’est une responsabilité de la police, mais nous en tant qu’autorité de régulation, nous allons suivre également, avec les autorités compétentes, les mécanismes qui seront mis en place pour s’assurer que cette assurance est prise‘’.

La Pros.