Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Une voix en or dans l’au-delà : 6 ans après, Likinga Redo, le parcours d’un virtuose

Une voix en or dans l’au-delà : 6 ans après, Likinga Redo, le parcours d’un virtuose

This post has already been read 212 times!

Bien qu’il soit dans l’au-delà depuis 2013, l’ancien auteur compositeur Likinga Mangenza alias ‘’Redo’’, continue à inspirer la nouvelle génération de la musique congolaise, à travers son charme légendaire et la qualité de ses textes qui se veulent toujours poignants. Ce virtuose d’antan, aura ainsi marqué son époque, en laissant ses empreints partout où il a pu offrir ses services musicaux. De l’Orchestre « Malou » avec le soliste Doris Ebouya et le chanteur Tapis, puis « sensationnel » avec le défunt chanteur Vicky, fils aîné de Vicky Longomba, en passant par ‘’Empire Bakuba’’ de son ami Pépé Kallé, sans oublier l’orchestre Zaïko Langa Langa où il a brillé de mille feux. D’hier jusqu’à aujourd’hui, Likinga Mangenza Redo demeure inamovible  dans la mémoire des amoureux de l’art d’Orphée.

Une carrière majestueuse

Né le 15 mars 1954 dans la ville-province de Kinshasa, Likinga avait développé dans ses arrangements et ses compositions, certaines innovations harmoniques et rythmiques des maîtres fondateurs de Zaïko Langa-Langa. Auteur de thèmes tendres et chaleureux, il a su se créer un style original, unique qui l’a rendu toujours identifiable au milieu de tous les chanteurs de son époque. En 1969, ce génie de l’art d’Orphée, va aborder une carrière musicale, au sein des jeunes formations de la commune de Kinshasa. Il deviendra sociétaire du groupe « Les Malou » et « Sensationnel », tout près de son meilleur compagnon Doris Ebuya. A partir des années 70,  Likinga Redo  va-t-il accompagner, avec brio, le « Trio Kadima », au sein de l’orchestre ‘’Empire Bakuba’’ de Pépé Kallé. Un passage qui a permis à « Redo » de faire la preuve de son talent.

En 1975, ce jeune chanteur va alors entamer l’étape la plus émouvante de sa carrière, en intégrant par la grande porte la formation Zaiko «Langa Langa ». A cet effet, il est considéré pendant tout son parcours dans cette grande école, comme l’un des meilleures trouvailles de la vague du chant dans le rythme Zaïko. Il imprime surtout son style vocal, basé à la fois sur une virtuosité rythmique issue de son passage chez le « Trio Kadima », et sur un timbre d’une étonnante juvénilité, l’un des plus émouvants du genre Zaïko.

A partir des années 80, « Redo » et quelques amis sont à la tête d’un mouvement révolutionnaire au sein de Zaïko Langa-Langa, par lequel prend naissance l’orchestre « Zaïko Familia Dei ». Les dissidents sont parmi les meilleurs du grand Zaiko. Le groupe remporte par la suite des grands succès, avant de se disloquer au cours d’un voyage Outre-Atlantique. Ici commence l’aventure européenne de Likinga, qui est surtout marquée par un long emprisonnement en Belgique.  Depuis sa sortie de prison et sa maladie, Likinga Redo va, cependant, entamer une seconde carrière qu’il va la consacrer à son Dieu.  Accompagné spirituellement par le Frère Adjina Djuma-Pili, leader du Centre Evangélique “Espace de Prières », Likinga Redo a, avant sa mort, voué sa vie à Dieu en se repentant sincèrement de ses péchés.

Merdi Bosengele

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com