Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Journée internationale du Sport : la LISPED suggère à la Caf de dédier la 32ème CAN à la lutte contre le racisme

Journée internationale du Sport : la LISPED suggère à la Caf de dédier la 32ème CAN à la lutte contre le racisme

This post has already been read 148 times!

L’Assemblée Générale des Nations Unies, par sa résolution du 23 août 2013, a consacré la date du 06 avril de chaque année, comme étant la journée Internationale du Sport au service du développement et de la Paix.

Pour cette année, la Ligue Sportive pour la Promotion et la Défense des Droits de l’Homme (LISPED), une structure qui accompagne les sports en RDC, en promouvant le fair-play, a saisi l’opportunité pour adresser un message aux autorités sportives dans le monde, dans lequel, elle suggère à la Confédération africaine de football (Caf), de dédier la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (Can Egypte 2019), à la lutte contre le racisme d’autant plus que la plupart des victimes de ces actes sont d’origines africaines.

Dans son message d’une page A4, le président de cette structure d’accompagnement du sport congolais, Me Alain Makengo Baggio, avocat de son état, réaffirme l’importance et la contribution du sport dans la promotion de la paix ainsi que son pouvoir dans le changement social et le développement. Le sport, explicite-t-il, encourage le développement individuel, la promotion de la santé et la prévention des maladies, la promotion de l’égalité des sexes, l’intégration sociale et le développement du capital social, la consolidation de la paix et la prévention/résolution des conflits, etc.

Bref, Me Alain Makengo note que le sport est un puissant outil pour renforcer les liens sociaux et promouvoir des idéaux de paix, de fraternité, de solidarité, de non-violence, de tolérance et de justice.

C’est ainsi qu’il exhorte à tout le monde de dire à haute voix : « non au racisme dans le sport », particulièrement dans le football, les athlètes et autres acteurs sportifs de différentes races font l’objet des actes inhumains et dégradants. Non également au barbarisme, lequel commence à dénaturer le caractère du sport, en poussant les uns et les autres à se rejeter, une situation qui fait la honte du sport.

A titre de solution à ce fléau, la LISPED recommande aux instances sportives tant nationales qu’internationales de pouvoir se mobiliser pour éradiquer considérablement le racisme. Notamment, la CAF à qui elle demande de dédier la 32ème édition de la CAN Egypte 2019, à la lutte contre le racisme dans le football.

Guy Elongo

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com