Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

OCC : le SATOCC rafle des sièges et remporte la présidence nationale

OCC : le SATOCC rafle des sièges et remporte la présidence nationale

This post has already been read 182 times!

Sous l’égide du Ministère du Travail et sous la supervision de l’Inspection générale du Travail, l’Office Congolais de Contrôle a procédé, jeudi 4 avril dernier, à l’organisation des élections syndicales sur toute l’étendue du territoire national. En effet, toutes les directions provinciales et agences de l’OCC avaient vibré au rythme des scrutins. La bataille était rude et plusieurs structures ont été au rendez-vous, telles que le CSC, le SATOCC, le RAS, l’UNTC, le FO, l’OTUC, pour ne pas les citer. Mais, cela n’a pas empêché au syndicat SATOCC de rafler la majorité des sièges et de remporter avec brio la présidence nationale.

Déjà, l’annonce de ces élections syndicales avait créé, au début, une forte agitation au sein de l’Office Congolais de Contrôle. Chemin faisant, tout était revenu finalement à la normale. Il était donc évident, de mettre fin au mandat de l’ancienne délégation syndicale nationale qui avait autrefois expiré depuis deux ans. Après le dépouillement des bulletins, la Représentante du Personnel de l’Office Congolais de Contrôle, Madame Ndjoli, membre du Syndicat autonome de l’OCC, a raflé plusieurs voix au sortir de ces élections. En outre, c’était un véritable plébiscite pour le SATOCC et une reconnaissance nationale pour le travail réalisé par cette structure syndicale.

D’après les résultats recueillis dans différentes agences et directions provinciales, le Syndicat Autonome de l’OCC (SATOCC), a enregistré une victoire retentissante aux élections syndicales à travers toute la République, en remportant plusieurs sièges, sans oublier la présidence nationale. A Moanda, SATOCC a empoché  deux sièges. A Uvira deux sièges également. Il en est de même à Butembo et Boma. Contrairement aux autres sous divisions, dans le grand Katanga, le SATOCC a ravi tous les sièges. Par contre, dans la ville de Kinshasa, son grand rival, le CSC, s’est imposé, en raflant plus des sièges que le SATOCC. Au finish, lorsqu’on comptabilise, le SATOCC a raflé effectivement la présidence nationale. Après la publication des résultats des élections syndicales à l’OCC, vendredi 5 avril 2019, la masse laborieuse de l’Office Congolais de Contrôle s’est mobilisée comme un seul homme, devant le bâtiment de cet établissement public, en vue de célébrer cette victoire éclatante.

Le SATOCC a saisi cette occasion pour appeler les agents de l’OCC, à faire confiance à leur syndicat qui s’est fixé comme objectif de placer les travailleurs de ce service public au centre de toute action, ajoutant à ce sujet que, le SATOCC sera un syndicat de participation et non de division. Il va œuvrer pour le développement et le rayonnement de l’entreprise afin de redorer son blason terni.

Christian Okende

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com