Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

A partir du 22 avril 2019 : une remise à niveau sera organisée à l’intention de tous les conducteurs

A partir du 22 avril 2019 : une remise à niveau sera organisée à l’intention de tous les conducteurs

This post has already been read 103 times!

‘’Cette remise à niveau est d’une importance capitale. Car, nous sommes l’un des rares pays au monde où il suffit de quelques jours d’apprentissage pour se faire appeler chauffeur et conduire un véhicule sur la chaussée, avec tous les risques que cela peut entraîner. Beaucoup de conducteurs envahissent les rues de Kinshasa sans, au préalable, être formés‘’. C’est ce qu’a déclaré un des agents du Secrétariat général au transport qui, par ailleurs, appelle et exhorte les conducteurs des voitures et motos taxi, mais aussi des véhicules privés à prendre part massivement et activement à ces assises qui débuteront le 22 avril prochain. Au fait, la formation dont il est question a pour objectif principal la remise à niveau des usagers de la chaussé en vue de réduire le taux d’accidents et fixer les connaissances quant à ce.

D’après le communiqué officiel dudit Secrétariat, à partir donc du lundi 22 avril 2019 à Kinshasa, précisément à l’Athénée de la Gombe et à l’Aérodrome de Ndolo, (non loin de l’ISTA), les conducteurs intéressés devront se présenter aux lieux indiqués pour participer à cette remise à niveau.

Cependant, bien avant la date buttoir, ceux-ci sont censés se rendre sur les deux sites en vue de s’assurer de leur inscription à ladite formation.

Quatre modules vont constituer l’ossature ou le menu de cette formation. Il s’agit de la maîtrise de signification des panneaux de signalisation routière, de la réglementation liée à la route, de la conduite citoyenne et, enfin, de la conduite des motocyclistes.

‘’La route a une langue, un langage que tout usager doit maîtriser. La maîtrise des panneaux de signalisation permet d’éviter des embouteillages et des accidents de circulation. Aujourd’hui, la méconnaissance de cette signalisation tue au même titre que le VIH‘’, a martelé Lokoto, président de l’Union des transporteurs routiers de Kinshasa.

En outre, faisant objet de l’état de la situation sur les routes de la ville-province de Kinshasa, un chauffeur intéressé par la formation a interpellé l’autorité compétente sur la question de l’insuffisance des lumières dans la ville-province de Kinshasa. ‘’Nous  avons déjà un mémorandum rédigé pour réclamer la mise en place suffisante des panneaux de signalisation sur les routes de l’ensemble du pays‘’, a-t-il formulé.

Pour la petite information, la fin de cette formation sera sanctionnée par la remise d’une attestation de participation qui servira, plus tard, d’après le Secrétariat général aux Transports, des préalables indispensables à l’obtention du permis de conduire.

Gracia Kindji

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com