Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Fridolin Ambongo exhorte les jeunes de placer leur confiance en Dieu et non sur les politiciens

Fridolin Ambongo exhorte les jeunes de placer leur confiance en Dieu et non sur les politiciens

This post has already been read 201 times!

Le 14 avril 2019, dimanche de la passion du Seigneur (dimanche des rameaux) a coïncidé avec la semaine diocésaine des jeunes catholiques. En effet, cette semaine a été clôturée par une messe des rameaux célébrée au Stade Tata Raphaël, par son éminence Fridolin Ambongo Basungu, archevêque Métropolitain de Kinshasa. Ce dernier poursuivant ainsi la tradition instituée par son prédécesseur, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. Devant plusieurs jeunes catholiques au stade, il a exhorté les jeunes de placer leur confiance et leur espérance en Dieu et non sur ‘’les politiciens qui ne visent que leurs intérêts personnels et partisans’’.

La messe des rameaux précède le dimanche de Pâques marquant l’entrée triomphale de Jésus dans la ville de Jérusalem. Au regard de la préoccupante situation politique, l’archevêque n’a pas manqué d’en parler, et il en appelle aux jeunes de combattre les antivaleurs. «Chers jeunes, placez votre confiance et votre espérance en Dieu et non sur les hommes ; encore moins sur les politiciens de notre pays qui ne cherchent que leurs intérêts personnels et partisans. Nous n’avons pas à poser notre regard sur des humains, d’autant plus que dans notre société, il n’y a plus des modèles», a regretté Mgr Fridolin Ambongo. En outre, il a recommandé aux jeunes de la RD. Congo de cultiver l’humilité et de transformer la société dans laquelle ils vivent. « Pour travailler à la transformation de notre société, vous devez vous revêtir de la vertu d’humilité. Personne n’est plus capable de reconnaître les richesses, les fausses gloires et les fausses puissances qui ont enivré l’esprit de beaucoup de nos compatriotes, leur donnant l’illusion que tout leur est permis, les conduisant aux actes odieux : corruption, vols, tueries, tricheries, dépravations sexuelles », a par ailleurs martelé l’Archevêque de Kinshasa. A l’en croire, les jeunes sont l’avenir de la Nation et de l’Eglise. Ils doivent avoir confiance en leur capacité de transformer la Nation. « Chers jeunes, vous êtes le présent et l’avenir, l’espérance de notre église et de notre pays. Sur vous repose nos attentes et nos espoirs. Ne le brisez pas. Aujourd’hui, toute l’Eglise vous dit, n’ayez pas peur. Que rien ne vous trouble. Car, vous n’êtes pas seuls. Jésus est avec vous et vous rassure. Gardez vives votre détermination et votre espérance. Soyez des jeunes courageux et qui ont confiance en leur capacité de transformer notre société en un monde meilleur», a-t-il exhorté.

Enfin, il a confié une mission spécifique aux jeunes catholiques : « Je vous convie spécialement aujourd’hui et je laisse entre vos mains la mission, la responsabilité de combattre partout où vous êtes les fléaux de la corruption, de tribalisme, la tricherie, le mensonge que les adultes de notre société ont tendance à ériger en vertus. N’acceptez pas qu’on utilise votre jeunesse pour favoriser une vie superficielle, une vie médiocre qui confond l’apparence et la vérité ».

Christian Okende