Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

[Interpellation de l’Etat par la littérature] Kanyinda Dikebele publie : ‘’l’impératif d’une gouvernance créatrice des richesses et axée sur l’intérêt national‘’

[Interpellation de l’Etat par la littérature] Kanyinda Dikebele publie : ‘’l’impératif d’une gouvernance créatrice des richesses et axée sur l’intérêt national‘’

This post has already been read 252 times!

C’était mardi 16 avril 2019, au Centre Wallonie Bruxelles, que le Professeur Mabi Mulumba a procédé au baptême du livre de l’auteur congolais Kanyinda Dikebele. Il s’intitule : ‘’l’impératif d’une gouvernance créatrice des richesses et axée sur l’intérêt national’’. Selon son auteur, ce chef-d’œuvre littéraire compte évidemment plus de 200 pages, et met un accent particulier sur l’Etat et la gouvernance des entreprises dans le secteur public en République Démocratique du Congo. Son auteur martèle sur l’importance de mettre en place des pratiques novatrices permettant une mise à jour d’un système de gouvernance des entreprises publiques pouvant assurer la création de valeur et orientée vers l’intérêt national.

Il a, en outre, dénoncé les fléaux qui gangrènent la gouvernance des entreprises publiques notamment, la corruption, l’immixtion excessive de l’Etat dans la gestion courante des entreprises publiques, le népotisme, le clientélisme et autres. Il sied de noter que cet ouvrage a été publié en 2018 au Québec, au Canada. Le professeur Joseph Kabamba a été le commentateur de ce livre. D’où, il n’a pas manqué d’émettre ses commentaires afin d’éclairer les lecteurs. «Cet ouvrage traite sur les entreprises publiques de la RD. Congo dans un impératif de gouvernance créatrice des richesses et axée sur l’intérêt national, il y a déjà dans son titre qui a démontré qu’en prenant en compte et en restituant dans le contexte dans lequel nous évoluons en RD. Congo, cela permet déjà d’indiquer vers où l’auteur emmène ceux qui auront lu cet ouvrage… Il indique pourquoi, dans le contexte actuel de notre pays. Il était important qu’un fils du pays puisse réfléchir sur cette question de la gouvernance des entreprises publiques en RD. Congo. Il fait sous un angle en voulant destituer le contexte de la gestion des entreprises de la gouvernance, il nous présente, d’une façon théorique générale, le contexte dans lequel le secteur de gestion des entreprises publiques et comment ces entreprises, bien gérées, peuvent être porteuses des richesses pour la RD. Congo», a expliqué le Professeur Joseph Kabamba.

Cela, avant de renchérir : «le développement qu’il en fait va nécessairement dans le sens d’éduquer les comportements des opérateurs, des gestionnaires des entreprises publiques qui sont la propriété de tous et la propriété de l’Etat ; peuvent être jugés à travers un corpus théorique permettant de lire ce qu’ils font,  dans le bon sens ou dans le mauvais. La théorie qui est développé au début du livre permet qu’on puisse comprendre comment une entreprise publique doit faire l’objet d’une gouvernance, étant donné qu’elle est propriété de l’Etat, propriété de tous pour une orientation qui amène de la richesse et qui est faite dans l’intérêt national. A l’inverse, au lieu que ces entreprises qui appartiennent à tous, qui sont des entreprises publiques produisent pour l’intérêt de tous la richesse, ce sont ces entreprises qui créent la pauvreté».

Christian Okende