Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Entente Kin-Malebo : OC Jupiter crie à l’injustice et saisit la LISPED

Entente Kin-Malebo : OC Jupiter crie à l’injustice et saisit la LISPED

This post has already been read 279 times!

L’Olympique Club Jupiter de l’Entente urbaine de  football de Kinshasa (Eufkin-Malebo), a saisi, mardi 23 avril, la Ligue Sportive pour la Promotion et la Défense des Droits de l’Homme (LISPED), pour dénoncer un cas d’injustice dont il a été victime au match qui devait l’opposer au FC Feneline au Stade Reine Astrid ” Ex 24 Novembre, dans la commune de Kinshasa, pour le compte de la première Division du championnat de cette Entente.

A en croire le président de la LISPED, Me Alain Makengo qui a reçu la délégation de cette équipe de Bandal, Jupiter s’est vu attribuer d’un forfait devant Feneline sur terrain, parce qu’arrivé en retard de 5 minutes à cause des embouteillages, alors que les règlements prévoient clairement 15 minutes. Le match devait commencer à 9h00’, et Jupiter est arrivé à 9h05’ trouvant l’équipe adverse et le trio arbitral sur terrain. Du coup, les officiels ont précipité les affaires et ont demandé à Feneline de quitter le terrain, synonyme d’une victoire par forfait.

La LISPED exhorte les arbitres à agir dans la justice et l’équité. Les dirigeants des équipes, dit-elle, dépensent beaucoup de moyens pour l’encadrement de la jeunesse, mais ils abandonnent très souvent à cause des telles pratiques tendant à favoriser les autres clubs d’avoir des points sans coup férir. La LISPED demande à l’Entente urbaine de football de Kin-Malebo de faire bénéficier à l’OC JUPITER, des circonstances atténuantes s’il y a eu leur réserve et faire rejouer le match en question. Bien plus, la LISPED recommande aux équipes qui sont confrontées à un cas de force majeure de pouvoir signaler aux officiels du match ou les autorités de l’Entente sur un quelconque retard dûment justifié.

Guy Elongo