Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : le WWF s’engage à réaliser et innover davantage dans l’élevage

RDC : le WWF s’engage à réaliser et innover davantage dans l’élevage

This post has already been read 203 times!

Deux jours d’assisses auront été suffisants pour présenter le résumé analytique du travail réalisé par plusieurs organisations non-gouvernementales à Kinshasa. Il s’agissait d’un atelier du Fonds mondial pour la nature (WWF) tenu dans le  cadre d’une mission de facilitation des négociations et suivi des accords des clauses sociales dans les concessions ciblées, financé par cet organisme de protection de l’environnement. Ce, au travers de son programme Gouvernance forestière. Cet atelier a réuni des experts de la société civile, des responsables des ONG partenaires, le représentant de la Fédération des Industries de Bois (FIB) et de l’administration forestière ainsi que l’équipe du projet gouvernance forestière.

Parmi les recommandations formulées au sortir de cet atelier, il a été décidé d’informer au préalable les concessionnaires, réaliser et innover dans l’élevage, accorder le maximum de temps aux concessionnaires.

Les participants ont également relevé les observations clés avant de présenter le rapport synthèse de la mission. ‘’On a rencontré beaucoup de difficultés mais la majeure était celle liée au temps pour pouvoir faire le suivi comme il faut, puisqu’il y avait de nombreuses infrastructures, et le temps nous a fait défaut‘’, a laissé entendre la secrétaire générale de la Coalition des Femmes leaders pour l’Environnement et le développement durable (CFLEDD), Pascaline MUSENGA.

Il a surtout été adopté la poursuite des missions de terrain composées de 9 délégués des ONG actives. Cependant, ces interventions d’accompagnement se réaliseront dans les villages riverains des exploitations des entreprises forestières. ‘’Nous avons déployé les experts de la Société civile pour le suivi des réalisations des infrastructures socio-économiques. Ils ont visité les entreprises et identifié les projets communautaires contenus dans les accords des clauses sociales. En retour, nous avons eu des données voulues en termes de résultats de tous ces accords entre les entreprises et les communautés locales‘’, a avancé M. Jean-Marie Bolika, coordonnateur du programme gouvernance forestière à WWF.

A la fin de cette mission de terrain, les participants ont été préparés à participer de manière efficiente au processus des négociations liées à la signature des clauses sociales du cahier des charges. Suite à cela, les communautés locales concernées sont identifiées, et les informations sur les exploitations forestières sont récoltées en vue de faire un état d’avancement de l’application de la politique forestière.

Toutefois, le suivi des clauses sociales est assuré par les experts formés à travers les fiches de suivi et Smartphones. Cet atelier a permis au WWF-RDC d’apprécier le niveau d’appui apporté au processus des négociations au niveau de chaque concession convertible touchée.

Somme toute, ces accords sur les clauses sociales du cahier des charges auront pour mission de garantir le partage des bénéfices équitables des ressources issues de l’exploitation forestière.

Boris Luviya