Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Dechris Kabeya : «la beauté congolaise sera mise à rude épreuve devant dix pays africains»

Dechris Kabeya : «la beauté congolaise sera mise à rude épreuve devant dix pays africains»

This post has already been read 100 times!

Qui va remporter la couronne de la plus belle fille de la zone francophone d’Afrique de l’année 2019 ? La réponse sera connue le 6 juillet 2019 au cours de la grande soirée de l’élection Miss francophone Afrique édition 2019 qui  s’annonce époustouflante, à Pullman Hôtel, à Kinshasa. L’information a été confirmée  par le patron de l’Agence Dechris Business, lors d’une interview accordée au journal La Prospérité. En sa qualité de président du comité organisateur, Dechris KABEYA a, une fois de plus, réaffirmé son engagement et sa détermination de réussir cette grande soirée subliminale qui met en exergue la beauté des créatures féminines africaines. L’occasion pour lui de lancer un appel aux entreprises, aux sponsors nationaux et internationaux ainsi qu’aux autres partenaires tant étatiques que privés, de venir accompagner l’évènement qui marque le renouvellement du Congo, pays hôte de l’édition 2019.

La Prospérité : Pouvez-vous rafraîchir la mémoire de nos lecteurs, en rappelant l’objectif de la soirée Miss Francophone Afrique ?

Déchris Kabeya Business: L’objectif poursuivi est de promouvoir notre langue en partage et les vraies valeurs de la démocratie.  Et, aussi, vendre autrement l’image de notre pays, la RDC, qui est l’un des plus grandes nations francophones au monde.

La Pros. : Combien de nations inscrites pour cette compétition continentale de beauté et de la valorisation de la langue française ?

DK: Contrairement aux éditions antérieures, cette année, une dizaine de pays ont confirmé leur participation à l’élection Miss Francophone à Kinshasa. Déjà, le Congo-Brazzaville, le Gabon, le Bénin, la  République Centrafrique, la Côte l’ivoire, le Burkina Faso, le Sénégal, le Mali, le Cameroun et l’Egypte se sont manifestés avec une ou deux candidates pour la conquête de la couronne.

La Pros. : Quel est le thème retenu cette année pour donner la quintessence la soirée ?

DK: Oui ! “Parlons français”. Voilà le thème choisi pour marquer cette édition. Nous voulons, à travers cet événement panafricain, porter encore très haut la valeur de la langue française dans nos pays respectifs. A travers aussi l’éducation et la culture. Pour nous, c’est une façon d’accompagner et de soutenir la campagne ” Fille à l’école” qui a été initiée l’année dernière en Afrique. Surtout que le français est notre langue d’apprentissage et souvent très pratique dans l’administration et dans le monde du travail en Afrique francophone.

La Pros. : Y a-t-il des conditions spécifiques pour les candidates originaires de la RDC pour participer à l’élection Miss francophone Afrique?

DK: Pour la RDC, le pays hôte, le casting commence le 25 mai. Les candidates peuvent déjà s’enregistrer en appelant nos numéros qui sont affichés dans le visuel de la soirée.  Nous n’avons pas grand-chose à imposer comme condition en termes de critérium. Evidemment, cette compétition de beauté est réservée aux filles africaines de toutes les nations qui ont les français comme leur langue de partage. Il suffit que la candidate soit majeure, puis ressortissante d’un pays francophone d’Afrique. Mais, elle doit impérativement  avoir la maîtrise de la langue française. C’est un critère primordial, au-delà de la beauté physique qu’on peut avoir et cela pour toutes les nations.

La Pros. : Qu’avez-vous prévu pour récompenser la candidate qui sera élue Miss francophone 2019 ?

DK: Il y aura beaucoup de choses comme surprise pour celle qui va remporter la couronne cette année. La belle de l’Afrique francophone édition 2019 bénéficiera des  voyages, des contrats publicitaires avec des grandes firmes d’Afrique. Etant ambassadrice de la beauté, de la culture et de la langue française dans le monde, elle sera honorée par nos partenaires et aussi par les organismes internationaux, à travers le Monde. Je me réserve de dévoiler d’autres surprises. Que le public   vienne les découvrir à la grande soirée glamour qui est prévue pour le 6 juillet au Pullman Hôtel, ex-GHK. 

La Prospérité : Avez-vous un message particulier à adresser aux congolais ainsi qu’à vos partenaires?

Dechris KABEYA: Qu’ils viennent s’associer à nous afin de donner une dimension nouvelle et grandiose à cette rencontre panafricaine de la beauté et de la langue française. La fête sera totale ! Nous avons besoin des partenaires pour nous accompagner à cette soirée magique et glamour qui aura lieu le 6 juillet au Pullman Hôtel à Kinshasa.  

Propos recueillis par Jordache Diala

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com