Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

L’élévation du Révérend Docteur Milenge à la dignité d’Ambassadeur de la République démocratique du Congo

L’élévation du Révérend Docteur Milenge à la dignité d’Ambassadeur de la République démocratique du Congo

This post has already been read 208 times!

En République Démocratique du Congo, le départ du Président Joseph Kabila du pouvoir suscite beaucoup de commentaires. Parmi les thèmes qui ont nourri les débats dans le pays, on évoque notamment l’élévation, par le Président de la République honoraire, de quelques hautes personnalités à la dignité d’Ambassadeurs de la RDC. Ils sont au total vingt-six à avoir bénéficié de cette reconnaissance de l’État Congolais, et à chacun sa propre histoire. Le Révérend Docteur Milenge est l’une de ces vingt- six personnalités. Il est également l’un des hommes les plus en vue et les plus documentés du Congo de ces deux dernières décennies, comme le témoigne le film-documentaire «La marche sur la place des grands hommes». Le Révérend Docteur Milenge a fait l’objet d’un film-documentaire tout récemment sorti en avant-première à Kinshasa en 2018. Il est né à Kitamba dans la province du Sud Kivu. Celui qu’on appelle affectueusement «baba» est au service d’un apostolat orienté vers la recherche de la paix et de la stabilité de la RDC. Il fait partie du groupe restreint des hommes de foi qui prônent le pardon sur tous les péchés commis en RDC en vue de la restauration de son image, de sa dignité et de sa grandeur. Il a diligenté des multiples lobbying et plaidoyers en faveur de la RDC ces quarante dernières années. En 2012, cet homme de foi a marqué les esprits au travers une tournée effectuée dans plusieurs pays d’Europe : Norvège, Grande Bretagne, France et Belgique poursuivant un plaidoyer pour la démobilisation et le rapatriement des groupes armés étrangers opérant sur le sol Congolais, et notamment les FDLR. Démarré en Europe, ce plaidoyer s’est poursuivi aux États-Unis et au Canada, cette fois-là en 2013, avec trois autres volontaires qui vont se joindre à son action. En cette même année 2013 naissait une autre rébellion dite des M23. On se souviendra encore et toujours du pèlerinage de foi des Chefs de Confessions religieuses vers les États-Unis d’Amérique et les grandes capitales européennes en 2013 demandant la cessation des hostilités des rebelles du M23 dans la partie Est du pays. Cette rébellion avait causé chaos et désolation. C’est de cette Mission, entre autres, coordonnée par cet homme, que viendra le salut du peuple Congolais car la Communauté internationale était unanime pour pouvoir mettre fin à cette barbarie. Outre cette mission salvatrice, on a de nouveau retrouvé cet homme de foi à l’œuvre après l’assassinat des deux experts de l’Organisation des Nations Unies” ONU” dans la province du Kasaï. L’homme, affecté par cet assassinat macabre, se rendra aux États-Unis accompagné d’un groupe de deux autres volontaires pour implorer un pardon, au nom de la RDC, à la famille de Michael Sharp, à son Église, à son employeur l’ONU et au Gouvernement Américain. Pour immortaliser Michael Sharp, et à l’initiative des parents Sharp, une bourse Michael Sharp pour la paix est instaurée. Le Révérend Docteur Milenge, lui, avait pris l’engagement de promouvoir en RDC cette bourse. De retour en RDC, cet homme de foi était porteur de toutes les reconnaissances de cette famille Américaine pour ce seul acte humble qui était tant attendu pour consoler leurs cœurs. Le Révérend Docteur Milenge, c’est un homme aux multiples bienfaits en faveur de la RDC. Ses innombrables actions, souvent très difficiles, ont parfois été destinées à faire sortir la RDC du gouffre, faisant passer la foi et l’amour du prochain devant les règlements humains de conflits. Le Révérend Docteur Milenge est aussi connu pour ses œuvres de foi en faveur des réfugiés Rwandais en 1994. A cette époque, des Rwandais fuyaient des atrocités du génocide au Rwanda vers la RDC (Une terre généreuse d’accueil). Après qu’ils avaient eu à parcourir des milliers de Kilomètres, les réfugiés se retrouvaient assécher et abandonner à leur triste sort. Épris de paix et d’amour, le Révérend Docteur Milenge, ensemble avec ses partenaires, avaient organisé l’accueil de ces derniers dans la province du Sud Kivu et avaient su mobiliser des fonds ayant permis la construction des camps de passage et de rétention où les réfugiés Rwandais eurent à bénéficier de la prise en charge médicale et alimentaire, en plus d’un programme d’encadrement spécialisé des enfants non accompagnés qui était mis en place. Cette même époque, 1994, avait été aussi marquée par la décision de l’ancien Premier Ministre Congolais Léon Kengo Wa Dondo bannissant les enfants des réfugiés de fréquenter des écoles normales. Après une protestation formelle de cette mesure via un courrier adressé au Ministre de l’enseignement de l’époque, le Révérend Docteur Milenge s’impliquera dans la scolarisation desdits enfants dans des écoles normales et la couverture des frais scolaires prise en charge par son Église. Cela permettant aux familles des réfugiées de ne pas rompre avec l’éducation de leurs enfants. En plus de cela, le Révérend Docteur Milenge s’était investi dans la sensibilisation des communautés locales pour obtenir l’intégration de ces populations réfugiées dans des activités génératrices des revenus afin de les autonomiser économiquement. L’activisme remarquable de cet homme de foi n’avait pas manqué d’attirer l’attention du monde et celle du premier citoyen Zaïrois l’ancien Président Mobutu. La médaille d’or de mérite civique lui décernée en 1994 par l’ancien Président de la République en reconnaissance pour ses multiples loyaux services en témoigne longuement. Aux environs de l’année 2000, et grâce à son sérieux qui ne néglige rien, le Révérend Dr Milenge se verra confier par l’entremise du Ministère du Plan de la RDC, la tâche de distribution des aides alimentaires d’urgence (riz et farine) provenant du Gouvernement Italien dans toute la ville de Kinshasa en réponse à la pénurie alimentaire que traversait cette ville à l’époque. En 2002, avec l’appui du Gouvernement Norvégien, l’homme de foi Milenge lancera une vaste opération de rapatriement des personnes déracinées de l’Est de la République (des déplacés internes) à leurs milieux résiduels d’origines. Plus de quinze (15) rotations d’avion sont organisées quotidiennement de Kinshasa vers l’Est (Kindu, Goma, Bukavu et Kisangani) dans le cadre de cette opération, en plus d’un grand bateau qui était commis au transport des enfants et des bagages de Kinshasa jusqu’à Kisangani. En 2015, la très prestigieuses Université de Kinshasa va décider, à son tour, d’étudier le parcours combatif et élogieux de cet homme de foi. En reconnaissance pour ses efforts dans la pacification des communautés en RDC, et dans la sous-région des Grands-Lacs, le Révérend Docteur Milenge est élevé au titre de Docteur Honoris Causa par l’UNIKIN. A l’annonce de son élévation à la dignité d’Ambassadeur de la RDC, le Révérend Docteur Milenge s’est déjà vu décerné les prix d’Ambassadeur de la Paix par des Organisations nationales, régionales et continentales. Il est aussi connu pour son grand rôle dans la formalisation de la Société Civile Congolaise. Enclin à une vision technocratique des choses, les traces du Révérend Docteur Milenge sont à retrouver dans la quasi-totalité des événements de l’histoire récente de la RDC. En 1991, et à l’issue des travaux de la Conférence Nationale Souveraine (CNS), ce dernier avait occupé une place centrale dans les différents plaidoyers ayant abouti au démarrage desdits travaux. De même, il sera au centre du choix des acteurs de la société civile mandatés dans lesdites assises pour le compte de cette composante. C’est à l’issue de ce processus de sélection des acteurs pour l’occasion, piloté en grande partie par cet homme de foi, que l’Honorable Pierre Lumbi et Monsieur Amuli Kabaruza, respectivement patrons des associations à but non lucratif Solidarité Paysanne et ADI Kivu, avaient été choisi pour être le porte-étendard de la société civile lors desdits travaux avant de rejoindre la politique active.
De la CNS, à ce jour, et bien plus avant, celui qu’on nomme l’Autorité Morale de la Société Civile a été au cœur de tous les enjeux dans cette composante. Avec son leadership transformationnel, la Société Civile avait été valablement représentée lors des assises du dialogue inter congolais à Sun City (Afrique du Sud). Les empreintes de cet homme de foi sont également perceptibles dans la mise en place du Cadre de Concertation de la Société Civile en RDC. Un projet longtemps rêvé par cet homme et ses partenaires. Soucieux de faire passer la société congolaise, d’une société effective à une société civile forte, et afin d’aider à préparer les acteurs du futur, le Révérend Docteur Milenge établissait, en 2015, une structure dédiée connue sous le nom de Haute Académie de la Société Civile, un cadre permanent de réflexion ayant pour objectifs: vitaliser et encadrer les capacités sociales nationales. Depuis trois ans, la tribune de cette plateforme d’échanges et enrichissement d’idées a connu la participation des nombreuses grises de renommée nationale et internationale. De la vie de cet homme de foi on retiendra aussi que, lui, quoiqu’ ayant été plusieurs fois au centre des grandes transformations en RDC, et dans la sous-région des Grands Lacs, Il s’était refusé jusqu’alors de prendre toute embauche et ou placement, préférant demeurer un centre pour l’union des hommes. En 2003, par exemple, le Révérend Docteur Milenge avait été sollicité pour représenter la société civile dans les pourparlers inter Congolais de Sun City, mais fort est de constater que cette offre fut recalée par cet homme de foi, car préférant rester dans le pays, avec une équipe d’appoint, pour fournir des analyses pertinentes destinées à influencer le déroulement des évènements à Sun City depuis le sol congolais.

Le Révérend Docteur Milenge préférant léguer son siège à un autre compagnon de la société civile, le Professeur Théodore Fumunzanza, il fera le choix de rester en dehors des assises de Sun City afin de contribuer au renforcement et à l’outillage des prestations des délégués à la Conférence à l’aide des réflexions provenant d’un groupe restreint de travail qu’il initiera pour l’occasion.

Similairement, en 2013, le Révérend Docteur Milenge avait été plébiscité par toutes les factions de la société civile congolaise à la tête du Cadre de Concertation de la Société Civile nouvellement mis en place, mais ce dernier déclinera cette offre de plus. Ainsi, son nom est mentionné dans plusieurs autres sollicitations de haut niveau en RDC, comme à l’étranger. Mais à chaque tentative, cet homme de foi a recalé toutes les offres partisanes au profit du bien pour tous. Nombreux sont ceux qui choisissent de le décrire comme un homme solidaire et humble. Pour sa province –mère du Sud-Kivu, dans la partie Est de la RDC, Il demeure l’un de visages unificateurs de très haute portée. Actuellement, le Révérend Docteur Milenge assume la position de Président du CCN-SK ou Cadre de Concertation des Notabilités du Sud-Kivu dont l’actuel Directeur du Cabinet de Chef de l’État, l’Honorable Vital Kamerhe est le Président du Conseil de Sage. Au chapitre politique, Le Révérend Docteur Milenge est toujours en train de regrouper et de rassembler des personnalités d’obédiences diverses. L’année 2016 sera marquée dans l’histoire récente de la RDC comme étant une année politique tumultueuse, mais aussi une année qui a connue l’engagement de nombreux acteurs, parmi lesquels le Révérend Docteur, dans la recherche d’une issue de sortie. Ainsi dans le cadre des efforts pour la décrispation du climat politique dans le pays, et à la recherche d’une entente nationale pour sauver des vies, le Révérend Docteur Milenge avait conduit une série des missions des Chefs de Confessions religieuses de la RDC auprès des différentes parties-prenantes à la crise, ce notamment auprès du Feu le Président Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, père de l’actuel Président de la République Démocratique du Congo Felix-Antoine Tshilombo Tshisekedi, et fondateur du parti UDPS actuellement au pouvoir en RDC. Au Révérend Docteur Milenge, son caractère non profiteur et non opportun, lui a valu beaucoup d’admiration dans le pays. Son élévation à la dignité d’Ambassadeur de la RDC intervenue à la veille de la fin du mandat du Président Joseph Kabila, signale que ce Président, comme le fit en son temps le Marechal Mobutu, a été très attentif vis-à-vis de l’activisme du Révérend Docteur Milenge. L’autre sens à rattacher indiscutablement à ce geste de l’État Congolais, c’est de dire que le Président honoraire de la RDC n’a pas chercher à faire fi des talents de ce digne fils du pays mais qu’il a fait le choix, à travers cette élévation à la dignité d’Ambassadeur de la RDC, de l’ouvrir davantage au monde pour faire profiter à tous des fruits de ses œuvres de la foi. Dans un récent chapitre, l’homme de foi Milenge venait d’implanter une Ambassade de la Paix en RDC basée à Kinshasa. Avec cette Institution à caractère unique, la première en Afrique australe, la RDC est dotée d’un cadre de recherche et d’études dans le domaine de la paix et de résolution pacifique de conflits. Face à cette distinction que venait de lui accorder l’État Congolais, l’ayant élevé à la dignité d’Ambassadeur de la RDC, beaucoup d’observateurs perçoivent en cet acte, une reconnaissance étatique objective des éminents et loyaux services rendus à la Nation congolaise, et à l’humanité toute entière. D’autres voient en cet acte un engagement de l’État Congolais à promouvoir les efforts du Révérend Docteur Milenge en faveur de la paix. Quoi que cet homme de foi jouisse d’ores et déjà de la haute distinction d’Ambassadeur universelle de la paix, on est amené à dire que sans cette reconnaissance absolue de la part de l’État Congolais, le titre d’Ambassadeur de la Paix, dont il est déjà porteur, n’aura pas reçu tous les privilèges dus à son rang. Cette élévation nouvelle lui vient en renforts, et avec elle, le Révérend Docteur Milenge pourra désormais faire de plus que ce qu’il a déjà pu réaliser, en étant cette fois-ci porte-étendard et l’une des voix officielles de la RDC.
Richie Lontulungu/Acteur de la Société Civile

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com