Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

En meeting à Kisangani : Martin Fayulu annonce des manifestations imminentes contre le pouvoir

En meeting à Kisangani : Martin Fayulu annonce des manifestations imminentes contre le pouvoir

This post has already been read 289 times!

Peut-on parler à ce stade d’une fixation ou simplement d’un vif désir de rétablir la fameuse ‘’vérité des urnes’’ aux yeux des congolais lambda ? Eh bien, à ce stade, il est difficile de l’affirmer. Encore est-il qu’à partir de Kisangani où il tenait son méga meeting, Martin Fayulu ne s’est-il pas montré tendre vis-à-vis du Président de la République. Tenez ! Leader de la Dynamique de l’Opposition, membre actif  de Lamuka, Fayulu a annoncé des manifestations pacifiques imminentes en vue de contraindre l’actuel Chef de l’Etat ‘’Fatshi’’, qu’il considère d’illégitime, à démissionner. Cette prise de position a été faite lundi 13 mai 2019, devant des milliers de ses partisans réunis à la place de ‘’la poste’’.    

Après avoir parcouru quelques kilomètres, accompagné de la foule, le candidat malheureux à l’élection présidentielle de décembre 2018, tout en contestant l’élection de son ancien ami au Rassop, accuse notamment Joseph Kabila, d’avoir la mainmise sur le pouvoir.  «Préparons-nous parce dans peu de jours nous allons commencer les marches. Bientôt nous allons donner le mot d’ordre pour demander à Kabila et Tshisekedi de divorcer…Les Congolais ont besoin du mariage avec le commandant du peuple. Nous disons à notre frère Tshisekedi d’abandonner ce deal. Les gens l’ont induit en erreur. Préparons-nous, personne ne va faire marche-arrière. Nous n’allons pas laisser que des gens blaguent avec notre pays. Vous tous derrière moi, faites que Kabila parte définitivement», a-t-il affirmé haut et fort.

A l’en croire, le peuple congolais s’attendait à une alliance entre lui et l’actuel Chef de l’Etat Félix Tshisekedi Tshilombo et non avec l’ancien Président Joseph Kabila.  «Les congolais refusent, ils ne veulent pas de cette alliance. C’est un mariage que les congolais ne veulent pas. Les congolais voulaient son mariage avec le commandant du peuple », lâche Martin Fayulu. Ce dernier a, au cours de ce méga meeting, laissé la place au Secrétaire générale du MLC, pour dire un mot aux partisans. Adulée par la foule, Ève Bazaïba a appelé la population ‘’boyomaise’’ à désavouer l’actuel Président de la République. «Si tu voles le bien d’autrui, tu ne peux diriger avec la bénédiction du peuple. Si tu as la malchance donc tu as la malédiction et par conséquent tu ne peux pas nous diriger. Alors levons-nous pour lui montrer que nous ne voulons pas de lui», a déclaré la secrétaire du MLC appelant à n’avoir pas peur.

Retour des chairmans

« Jean-Pierre Bemba Gombo va regagner le pays dans trois semaines, a annoncé ce lundi 13 mai la secrétaire générale du MLC, Eve Bazaïba Masudi au cours du même meeting de la coalition Lamuka à la place de la poste à Kisangani. « Je vous transmets les salutations de Jean-Pierre Bemba. Il vous remercie d’avoir voté massivement pour Martin Fayulu à la présidentielle. Lui-même va fouler le sol de Kisangani. Il arrive dans trois semaines et fera le tour du Congo », a annoncé le numéro 2 du MLC qui partageait le podium avec Martin Fayulu. Déjà, un haut cadre de Lamuka, en l’occurrence Moise Katumbi, a annoncé son grand retour pour le 20 mai prochain.

Merdi Bosengele

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com