Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

[La Regideso dans le programme de 100 jours] Yoko Yakembe : ‘’nous devons doubler la capacité de desserte en eau potable dans le pays d’ici la fin de cette année‘’

[La Regideso dans le programme de 100 jours] Yoko Yakembe : ‘’nous devons doubler la capacité de desserte en eau potable  dans le pays d’ici la fin de cette année‘’

This post has already been read 312 times!

Professeur de Droit à l’Université de Kinshasa et Président du Conseil d’administration de la Regideso, Jean Placide Yoko s’est entretenu avec La Prospérité le samedi 12 mai dernier, sur la matérialisation du programme de 100 jours de Félix Tshilombo Tshisekedi. Précisément pour ce qui est du volet énergie où il a démontré quelques avancées significatives dans le secteur de distribution d’eau.

En effet, le Président de la République, Félix Tshisekedi, dans le cadre du programme de 100 jours d’urgence, avait parlé de la restructuration de certains secteurs dont celui de l’énergie. ‘’Le nouveau président et son équipe  sont animés de bonne volonté pour que notre pays puisse aller de l’avant‘’, déclare le PCA. C’est dans cette logique qu’il livre son avis sur l’effectivité de ce programme à la Regideso. ‘’Le Président de la République m’a reçu mardi passé dans son bureau où il a dit qu’il est élu pour donner de l’eau potable et de l’électricité dans la ville-province de Kinshasa et sur toute l’étendue du pays‘’. Pour y arriver, poursuit-il, il a prévu un budget estimé à 18 millions de dollars pour permettre à la Regideso d’accomplir d’une manière urgente des activités qui devront permettre de résoudre partiellement les problèmes d’alimentation en eau potable en quantité, en régularité et en bonne qualité.

Parlant de l’effectivité des travaux sur terrain, la Regideso a commencé son programme d’urgence de 100 jours au Camp Tshatshi, où Me Yoko était à l’œuvre. ‘’Nous avons commencé par les militaires et les policiers, ensuite nous irons à la Cité de l’Union africaine pour des raisons d’ordre stratégique. Nous avons prévu de faire 12 forages uniquement au Camp Tshatshi, après cela nous irons au Camp Kokolo, Cheta, Kibomango, etc. Nous voulons que le problème d’eau soit résolu dans tous les camps‘’, a-t-il ajouté.

Entre qualité et exécution

S’agissant du problème de la qualité d’eau distribuée dans le pays, Yoko Yakembe démontre comment la Regideso s’investi pour la réussite du projet de 100 jours du Président de la République. Il laisse entendre que la Regideso est une société qui cherche toujours a donné satisfaction à la population congolaise. Sur ce, la création d’une autre usine, notamment à l’Ozone, va  permettre de produire  110 mètres cubes pour cette partie de la capitale.

Dans le même registre, il souligne que l’utilisation de la  nouvelle technologie nous aidera. ‘’La Regideso vise une coopération avec les entreprises allemandes qui nous ont apporté de nouvelles technologies de traitement d’eau potable qui nous permettra, à court terme cette année, d’augmenter considérablement la capacité d’eau dans la ville de Kinshasa et dans certaines villes de la République Démocratique du Congo‘’.

La Pros.

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com