Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Meeting de vérité : Martin Fayulu attendu ce lundi à Kisangani

Meeting de vérité : Martin Fayulu attendu ce lundi à Kisangani

This post has already been read 300 times!

Il n’est surtout pas prêt à tourner complètement la page sur des questions liées à l’élection présidentielle du dimanche 30 décembre 2018. Oui, Martin Fayulu Madidi, c’est de lui qu’il s’agit, candidat malheureux au dernier scrutin présidentiel, est annoncé pour ce lundi 13 mai 2019, à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo où il va tenir un méga meeting sur la ‘’vérité des urnes’’. Ce moment s’annonce palpitant pour ceux qui avaient porté la candidature du coordonateur de la Dynamique de l’Opposition. 5 mois après la tenue du scrutin, la position de ‘’Mafa’’ n’a toujours pas changé. Il aura ainsi passé tout son temps à contester les résultats publiés par la Centrale électorale. Quoique, lors du meeting d’aujourd’hui, il sera  accompagné d’Eve Bazaïba et Adolphe Muzito, tous deux membres de Lamuka. 

Comme ce fut le cas lors de sa campagne électorale au mois de décembre, cette première sortie hors de la ville de Kinshasa du leader de la Dynamique de l’Opposition, va se tenir à la place  de ‘’La Poste’’, à l’épicentre de Kisangani. Selon maints observateurs de la situation politique du pays, Martin Fayulu va comme dans ses habitudes, contester devant la population ‘’boyomaise’’ (ndlr), la légitimité de l’actuel Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, mais aussi exigé sa démission comme c’était le cas lors du meeting du 28 avril sur la place Sainte Thérèse.

Déjà, en rapport avec ce même meeting, le maire intérimaire de Kisangani a, à travers une correspondance adressée au coordonateur provincial de Lamuka, pris acte de la tenue dudit meeting par Fayulu. Par la suite, il a de ce fait, demandé aux bourgmestres des communes concernées par l’itinéraire, le commandant du district urbain de la police, le commandant de la police de circulation Routière ainsi que les services spécialisées à prendre toutes les dispositions nécessaires pour que cette activité politique se déroule normalement, sans aucun incident. Pendant ce temps-là, Martin Fayulu se considère toujours comme le ‘’Président élu’’, tout en faisant fi des résultats publiés par la centrale électorale que chapeaute Corneille Nangaa.

Pour rappel, Moïse Katumbi, le même qui coordonne la présidence tournante de la Coalition Lamuka muée en plateforme politique, avait annoncé via les ondes de la  RFI et  France 24, son grand retour pour lundi 20 mai,  après 3 années d’exile passées loin de sa mère patrie. Ce meeting sera en outre un moyen d’annoncer ce grand retour à la population de la Tshopo.

Merdi Bosengele

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com