Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Légende

This post has already been read 13292 times!

A l’ère Kabila, les hommages lui seraient peut-être rendus dans le traditionnel Palais du peuple, avant qu’il ne soit inhumé dans une des nécropoles privées des nouveaux riches. Sans doute, aucun chef d’Etat n’aurait effectué le déplacement. Sans doute…

Personne n’aurait imaginé un seul instant les honneurs tels que lui rendus pendant 3 jours à Kinshasa. Certes, c’est parce que son fils est désormais Président de la République. Mais, faut le reconnaître, Etienne Tshisekedi a reçu les hommages dignes d’une Légende.

Avec une organisation quasi parfaite et un protocole non sans faille mais à la hauteur, un public tout azimut, tout feu tout flamme aux allures des obsèques d’Etat à la Cassius Clay, le «Sphinx de Limete» peut véritablement reposer en paix maintenant.

Pour couronner le tout, Etienne Tshisekedi a été admis à titre posthume dans l’ordre national « héros nationaux Kabila-Lumumba » au grade de Grand cordon, au cours d’une cérémonie solennelle au stade des Martyrs où Mgr Fridolin Ambongo Besungu, archevêque métropolitain de Kinshasa, a présidé la seconde messe. Ceci, deux ans et quatre mois après son décès à Bruxelles, en Belgique le 1er février 2017, de suite d’une embolie pulmonaire.

Dans son homélie, il a rappelé que ‘‘Ya TSHITSHI’’ est resté droit dans ses bottes pour ne pas tomber dans la compromission. Tout en souhaitant que le deuil laisse la place à la concorde nationale, il a ajouté qu’Etienne Tshisekedi est une icône, un héros national pour chaque Congolais.

Il rappelle que l’Accord de la Saint Sylvestre est aujourd’hui considéré comme le testament que Tshisekedi a légué à la descendance, demandant à l’actuel Chef de l’Etat de parachever l’œuvre de son père.

L’opposant Etienne Tshisekedi a été inhumé, ce samedi 1er juin 2019, dans une concession familiale, dans la commune de la N’sele, à l’est de la ville de Kinshasa. Ceci, après deux jours des hommages populaires qui lui ont été rendus au stade des Martyrs.

Accompagné du Président de la République, Félix Tshisekedi, et de son homologue du Congo Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, le corps d’Etienne Tshisekedi est arrivé sur le lieu d’inhumation une heure et 24 minutes après son départ du stade des Martyrs, espace où le recueillement avait eu lieu. Six chefs d’Etat et les représentants de différents gouvernements ont pris part aux obsèques de l’opposant historique congolais.

La Pros.