Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

JME-RDC : Lancement officiel de l’initiative 1 milliard d’arbres pour le climat

JME-RDC : Lancement officiel de l’initiative 1 milliard d’arbres pour le climat

This post has already been read 417 times!

Le 5 juin de chaque année, le monde entier célèbre la journée mondiale de l’environnement. Cette année a été consacrée au lancement officiel de l’initiative 1 milliard d‘arbres pour le climat en République Démocratique du Congo. En effet, c’est dans le cadre de l’initiative «Jardin Scolaire» du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, que le Ministère de l’Environnement et Développement Durable qui accompagne cette vision, a procédé au semis d’une pépinière pilote de 100.000 plantes pour la restauration de la forêt du parc présidentiel de Mont Ngaliema et ses voisinages. Cette manifestation de haute facture a eu lieu le mercredi 5 juin dernier, au Parc présidentiel de Mont Ngaliema dit Théâtre de la verdure, dans la commune de Ngaliema.

Plusieurs officiels tant nationaux qu’internationaux ont répondu présent à cet évènement de taille. Le SG de l’Environnement et développement durable, Benjamin Toirambe ; le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat à l’Environnement et développement durable, Dieudonné Musibono ; le Représentant de l’UNESCO pays, Alain Kalangiro Chishugi ; le Chargé des Missions du Fonds Forestier National, pour ne citer que ceux-ci, sans compter les élèves de différentes écoles choisis pour représenter la jeunesse qui doit prendre la relève dans la lutte contre la pollution de l’air,  ont pris part à ce lancement officiel.

Dans son mot, le SG à l’Environnement et Développement Durable, Benjamin Toirambe a expliqué que le but précis de cette initiative relève du secteur socio-économique et écologique, visant la plantation en 5 ans  d’1 milliard d’arbres à divers usages (chenille, braise, gibiers, fruitiers, ornementaux et forestiers) avec le concours des écoliers organisés en brigades climats, encadrés par des enseignantes et cogérés par des ménages et communautés religieuses.

La jeunesse en action

En effet, la RDC étant classée parmi les 10 pays  les  plus  vulnérables  au changement climatique, il est urgent de mettre en place des actions d’envergure pour contenir les impacts des changements  climatiques et réduire les émissions de CO consécutive aux activités liées au développement national en chantier, a insisté le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat à l’Environnement, Dieudonné Musibono, pour paraphraser que « c’est dans ce souci que le Président Félix Tshisekedi a initié le programme «jardin scolaire ». Cette initiative ambitieuse basée sur l’appropriation par la jeunesse et les communautés des enjeux climatiques est une solution naturelle concrète d’atténuation et d’adaptation concourant surtout à la réduction de la pauvreté, a-t-il déclaré.

Le Conseiller du Chef de l’Etat à l’Environnement a en plus annoncé qu’à partir de cette date jusqu’au 5 juin 2023, commence la campagne nationale de  plantation de 1 milliard et réduction de la pression sur la forêt, mobilisant 1 million d’écoliers organisés en 50.000 brigades climats, encadrés par 20.000 enseignantes. Cela, dans les concessions publiques, communautaires et privées selon des contrats d’exploitation de 10 à 20 ans.

Perspectives

Tout compte fait, Dieudonné Musibono a conclu en reprenant les perspectives et les résultats escomptés de l’initiative du garant de la Nation. « L’appropriation par les jeunes des enjeux entrainera un fort engagement à l’échelle nationale, le mécanisme inclusif faisant de l’entretien des arbres un gagne- pain des communautés, l’indépendance financière grâce au financement participatif et régénérateur, l’opportunité d’une véritable volonté politique de faire avancer la cause environnementale et l’intérêt économique pour toutes les parties prenantes dans la plantation seront les clés de succès de cette initiative et le pays pourra relever le défis climatique ».

Grâce Kabedi