Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Réhabilité par la Cour Constitutionnelle : Pierre Kangudia retrouve le chemin de l’Hémicycle !

Réhabilité par la Cour Constitutionnelle : Pierre Kangudia retrouve le chemin de  l’Hémicycle !

This post has already been read 214 times!

*Dans la foulée, Jean Goubald Kalala, Cherubin Okende… sont invalidés. Alors que Wivine Moleka et Pierre Kangudia Mbayi, après l’examen de leurs recours respectifs,  reviennent, désormais,  à la surface.

C’en est donc fini avec la longue attente. La Cour Constitutionnelle, siégeant en matière de contentieux électoral, a tranché. Pierre Kangudia, l’actuel Ministre d’Etat au Budget, retrouve   sa place dans le giron des faiseurs des lois à l’Assemblée Nationale. Il remplace, à cet effet, Jean Goubald Kalala ainsi débouté par la Haute Cour, statuant en premier et dernier ressort et,  dont les arrêts ne sont susceptibles d’aucun recours en contestation. Cherubin Okende, le Porte-parole de Moïse Katumbi, perd, lui aussi, sa place au profit  de Wivine Moleka que la Cour Constitutionnelle a réhabilitée.

Bien de réactions ont été enregistrées à ce sujet. Pour Jean Goubald Kalala, en effet, Pierre Kangudia aurait racheté son siège grâce aux moyens du Trésor Publique qu’il aurait utilisés pour manipuler les juges.

Chose que Jean-Claude Kitebi, l’un des proches de Kangudia, rejette catégoriquement, en parlant d’allégations sans fondement, ni base légale.

Car, à son avis, la Constitution de la République prévoit le contentieux électoral  pour que les personnes lésées introduisent leurs recours, en cas de nécessité, pour faire valoir leurs droits. C’est ce que Kangudia a fait, sans chercher à nuire à qui que ce soit.

Et que pour toutes les suspicions, y compris toutes les accusations autour  de la corruption, Jean-Claude Kitebi demande à Jean-Goubald de s’en remettre à la Cour Constitutionnelle et de démontrer le contraire sans préjudice de la procédure en la matière.

De son côté, Cherubin Okende parle simplement de l’ouverture des alvéoles du barillet de  règlement  des comptes. A l’en croire, la coalition FCC-CACH, pour arrondir ses angles, aurait mis en branle la ténébreuse stratégie de la mise à l’écart des acteurs clés de ce qui reste encore  de la vraie Opposition.

Okende qui se dit aujourd’hui plus qu’hier, plus que déterminé à se battre jusqu’au bout pour arracher la vraie alternance et le changement démocratique au sommet de l’Etat, affirme, enfin,  qu’un jour, le peuple congolais le réhabilitera à son tour.

Page tournée

Donc, il tourne la page et croit en l’avenir pour ne pas passer du temps à pérorer autour de cette histoire de contentieux électoral. D’ailleurs, dans le cadre du safari de Katumbi, Cherubin Okende est déjà à Goma, pour le meeting populaire prévu au  Chef-lieu du Nord-Kivu.

Après, il accompagnera Katumbi à Beni, Butembo, Bukavu, Kindu, Kisangani, Bunia et, enfin, à Kinshasa, le 20 juin prochain.

LPM

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com