Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

[Nouveau calvaire] Moïse Katumbi : rendez-vous manqué à Goma !

[Nouveau calvaire] Moïse Katumbi : rendez-vous manqué à Goma !

This post has already been read 241 times!

Dommage. L’opposant congolais Moïse Katumbi Chapwe n’a pas retrouvé ses affidés et l’ensemble des Gomatraciens qui l’attendaient nombreux hier, lundi 10 juin 2019, pour un meeting populaire au stage Afia de la ville de Goma. L’actuel leader de la coalition Lamuka n’a pas manqué, cependant, de s’excuser auprès de ses compatriotes du Nord Kivu pour le énième rendez-vous manqué, faute d’autorisation d’atterrissage. Sur son compte tweeter, l’on peut lire jusqu’ici : « Je devais arriver à Goma ce lundi à midi mais faute d’autorisation, je suis encore contraint de reporter. Je m’excuse auprès de la population venue m’accueillir ! Je la remercie et lui demande de ne pas se décourager. Ce n’est que  partie remise. Je reste de cœur avec vous».

L’opposant congolais républicain et Président du club sportif ‘’le Tout Puissant Mazembe’’, Moïse Katumbi Chapwe est ainsi appelé à revoir sans fin son agenda, au regard de son périple national, à travers les 26 provinces du Congo Kinshasa. En effet, son rendez-vous manqué d’hier se veut le second pour ce qui concerne la ville de Goma où il n’avait pu se rende en date du 26 mai dernier, faute d’autorisation d’atterrissage de la part de l’autorité de l’aviation civile. Pourtant, il était vivement attendu par des milliers de Gomatraciens qui voulaient non seulement lui réserver un accueil chaleureux mais aussi et surtout, entendre son message d’opposant républicain.

Grand rendez-vous manqué

Des sources fiables sur terrain rapportent qu’à 12 heures, heure de Goma, l’aéroport et le stade Afia où cet opposant devait tenir son meeting étaient d’ores et déjà inondés des filles et fils de la première ville de la province du Nord Kivu. Trois semaines après son retour d’exil, le Chairman d’Ensemble pour le Changement fait, une fois de plus, face au calvaire comme celui auquel il était confronté lors de son retour au pays en  2018, pour le dépôt de sa candidature à la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, à la frontière Zambie-RD. Congo. Pour rappel, c’est en date du 20 juin prochain que ce Coordonnateur de la coalition de l’opposition Lamuka est annoncé à Kinshasa, par l’aéroport international de N’djili. Reste à savoir si cette fois-là, il foulera sans peine le sol Kinois, la capitale congolaise grouillant d’activités.

Jacques Kitengie