Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Félix Tshisekedi à la rescousse des policiers blessés lors du retour de Bemba

Félix Tshisekedi à la rescousse des policiers blessés lors du retour de Bemba

This post has already been read 159 times!

Le mardi 25 juin, Félix Tshisekedi a rendu visite à quelques policiers blessés lors de la procession de Jean-Pierre Bemba de l’aéroport international de N’djili jusqu’au terrain Sainte-Thérése le dimanche dernier où il a tenu son meeting. En bon père de famille, le Président de la République qui a promis de payer tous les frais de l’hôpital, a invité ces forces de l’ordre de ne pas se venger sur la population malgré les coups et blessures subis.

Ils sont au total 11 policiers blessés lors du retour du leader du Mouvement de Libération du Congo (MLC), le dimanche 23 juin. En tant que commandant suprême des forces armées, le Chef de l’Etat n’est pas resté indifférent face à la cette situation malheureuse. Félix Tshisekedi est allé personnellement rendre visite à ces hommes en uniforme hospitalisés à la clinique la Candeur, dans la commune de Limete à Kinshasa. Il ne s’agissait pas que d’une simple visite de réconfort. Tshisekedi Tshilombo a promis de payer tous les frais d’hospitalisation, tout en invitant, par ailleurs, les victimes à ne pas garder un certain dédain contre les civils, moins encore contre les sympathisants de ce parti politique.

Pour rappel, dans la soirée du dimanche 23 juin, la Police nationale congolaise avait rendu public un communiqué faisant état du bilan des dégâts enregistrés lors du retour de Jean-Pierre Bemba. « 5 policiers blessés, 4 véhicules de la police endommagés, attaques de plusieurs véhicules des particuliers, quartier 2 pillé, les écrans géants Orange et Bracongo détruits à la place Sainte-Thérése, les matériels de la kermesse installés à la place Sainte-Thérése emportés», précisait la PNC, dans ledit communiqué signé par le Général Sylvano Kasongo.

De son côté, le Mouvement de Libération du Congo regrette et condamne en même temps « les incidents malheureux », provoqués d’après ses dires, par ‘’quelques éléments de la Police et des inciviques instrumentalisés, infiltrés, encouragés par des officines occultes pour perturber la sérénité de cet accueil’’.

Gaston Kisanga

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com