Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : l’Opposition parlementaire pour la réhabilitation de tous les élus invalidés

RDC : l’Opposition parlementaire pour la réhabilitation de tous les élus invalidés

This post has already been read 215 times!

Ils sont de nouveau montés au créneau le mardi 25 juin concernant le même dossier d’invalidation des élus nationaux par la Cour constitutionnelle. Les Groupes parlementaires de l’Opposition, puisqu’il s’agit d’eux, ont, devant la presse, exigé aux juges qui composent la Chambre spéciale installée récemment, la réhabilitation, sans aucune exception, de tous les députés de l’Opposition qui ont été invalidés, d’après eux, de manière injuste. Ces élus du peuple qui ont eu à passer deux nuits entières à l’enceinte de la Cour constitutionnelle, en guise des pressions, saluent par ailleurs le soutien des congolaises et congolais, dûment des militants de la coalition Lamuka. Ces derniers qui ont eu à les accompagner aux marches pacifiques et sit-in initiés contre lesdits arrêts de la haute Cour. Veuillez lire, en intégralité, ledit communiqué des Groupes parlementaires de l’Opposition.

COMMUNIQUE DES GROUPES PARLEMENTAIRES DE L’OPPOSITION

  1. Les Groupes parlementaires de l’Opposition, à savoir le MS-G7, l’AMK-ADN et le MLC-Al remercient le peuple congolais tout entier pour le soutien unanime manifesté dans le combat contre l’invalidation des députés de l’Opposition par la Cour constitutionnelle et particulièrement, les populations de Kinshasa pour l’accompagnement aux marches pacifiques de protestation ainsi qu’au sit-in de 48 heures observé devant la Cour constitutionnelle lancés par la coalition LAMUKA.
    2. Les Groupes parlementaires de l’Opposition félicitent également la Police nationale pour l’encadrement républicain observé à l’occasion de ces manifestations pacifiques organisées sur la voie publique de la Cour constitutionnelle, malgré quelques dérapages.
    3. Les Groupes Parlementaires de l’Opposition tiennent à rappeler que les contentieux en cour font parti du processus électoral 2011-2019. Le nombre élevé des recours ne peut se justifier que par une mauvaise organisation des élections dont les résultats sont contestés par les électeurs, les candidats et même les Cours et Tribunaux qui ne s’en réfèrent plus pour prendre des arrêts.
    4. Les Groupes parlementaires de l’Opposition rappellent à l’opinion qu’à l’occasion de l’audience accordée à son bureau, le Président de la Cour constitutionnelle, avait pris l’engagement de mettre sur pied une Chambre spéciale afin d’examiner les recours de l’Opposition afférentes auxdites invalidations suscitées par les arrêts controversés de la Cour. Il convient de constater, en effet, que cette Chambre spéciale est instituée et siège en audiences publiques depuis le samedi 22 juin.
    5. Les Groupes parlementaires de l’Opposition exigent des juges composant la Chambre spéciale de tout mettre en œuvre afin de redorer le blason terni de la Cour constitutionnelle en réhabilitant tous les députés de l’Opposition injustement invalidés par cette haute juridiction et de s’abstenir ainsi de créer des discriminations insidieuses.
    6. En considérant que seule la Justice élève une Nation, les Groupes parlementaires de l’Opposition s’engagent à poursuivre l’œuvre exaltante de moralisation de l’administration de la justice dans notre pays et de mise hors d’état de nuire tous les intervenants véreux qui discréditent les Cours et Tribunaux en général, et la Cour constitutionnelle en particulier.
  2. Les Groupes parlementaires de l’Opposition invitent le peuple congolais à rester vigilant et surtout mobilisé pour la promotion de la démocratie, de l’Etat de droit et d’une justice équitable dans notre pays.

Ainsi fait à Kinshasa, le 25 juin 2019

Pour les groupes parlementaires de l’Opposition

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com