Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Patrick Tshamala : ‘’Maman Odette était l’une des meilleures personnes de la famille‘’

Patrick Tshamala : ‘’Maman Odette était l’une des meilleures personnes de la famille‘’

This post has already been read 244 times!

Inhumée à Mingadi, Maman Odette s’en est allée dans l’au-delà, laissant un immense vide et beaucoup de chagrin dans sa famille. Pour ses très proches, elle était « mamu … », mais face à cette fatalité qu’est la mort, personne ne peut résister. C’est le lundi 1er juillet 2019 que son corps a été levé de la morgue de Ngaliema et exposé dans la salle les Erudits, à  Ngiri-Ngiri. Pour sa famille inconsolable, cette femme au grand cœur était l’une des meilleures personnes, comme l’a si bien souligné  sur fond de torrents de larmes, Patrick Tshamala, l’un de ces neveux lors de son oraison funèbre.

Biographie

Née à Kinshasa le 31 juillet 1964, Maman Odette Lukebazo Monokaka a tiré sa révérence le 23 juin dernier de suite d’une maladie. Originaire du Kongo Central dans le territoire de Madimba, issue de l’union de Lukebazo Tivakoko Alphonse et Fuandimbala Marie-Louise tous deux d’heureuse mémoire, cette dame aux qualités indiscutables  était 7ème d’une famille de 10 enfants. Aussitôt ses études terminées, ses aptitudes et son talent pour le business l’ont conduit très tôt à se lancer dans le commerce. Plus tard, elle se mariera avec Monsieur Kadicho Hyppolite Kadimba à qui elle donnera 7 enfants, qu’elle laisse désormais orphelins.

Une femme aimable s’en est allée

Pour ces proches, Odette Lukebazo était « Mamu Kadiembu». Plusieurs la reconnaissent  pour son attachement au Seigneur. D’abord, Catholique à l’église saint Pierre, où elle a avec ferveur servi son Dieu dans la famille chrétienne, Maman Odette a terminé son parcours de chrétienne à l’église Chapelle des Vainqueurs. Sa générosité et son grand cœur ne sont plus à vanter.  Elle était une mère pour tous et traitait tout le monde de la même manière, douce comme elle savait le faire, témoigne un membre de sa famille. Aimable, elle savait répandre la joie dans son entourage.

Oraison funèbre

Patrick Tshamala, l’un de ces neveux a déclamé l’oraison funèbre en mémoire de cette mère qui laisse un vide immense autant dans la famille que dans sa communauté. Pour ce Monsieur qui reconnaît avoir bénéficié d’une manière incommensurable de l’affection et l’assistance de celle qu’il a tant aimée, Maman Odette était l’une des meilleures personnes de sa famille :

«Il nous est difficile de trouver les justes mots car bouleversés par cette soudaine disparition d’un être cher, ce douloureux coup du sort nous rend à la fois tristes, pétrifiés et troublés. J’aurais voulu commencer en vous disant tout simplement que nous pleurons l’une des meilleures personnes de notre famille. Mais pour beaucoup, ça ferait trop de vide, surtout  pour ceux qui ne l’on pas connu. Maman Odette quitte cette terre à l’âge de 55 ans et est née ici même dans la commune de Ngiri-Ngiri…».

Et de poursuivre que «Ceux qui l’ont côtoyé ont trouvé en elle non seulement une bonne mère mais aussi une bonne sœur, une bonne amie, affectueusement appelée « Mamu Kadiembu », elle était très attachante et très souriante. Elle rependait la joie partout où elle passait, une personne aimable et adorable, appréciée dans la famille et en dehors. Mais la mort n’a pas été sensible à toutes ses vertus. Et comme souvent, elle cueille les meilleures et plonge les autres dans le chagrin des pleureurs…».

En vérité, aussi bien pour la famille et ses proches, la vie ne sera plus la même sans elle. L’inhumation a eu lieu au cimetière la route du paradis, à Mingadi.

Grâce Kabedi