Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

INS : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

INS : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

This post has already been read 305 times!

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MINISTERE DU PLAN

INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE

PRINS/PDS

PROJET CATALYTIQUE DE RENFORCEMENT DE L’INS

PROJET DE DEVELOPPEMENT DES STATISTIQUES

Kinshasa, le 04 Juillet 2019

 

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET (AMI)

 

Source de financement : Don P150148-DRC

N°AMI : 003/IDA/MINIPLAN/INS/PDS/YMN/2019/SC

Poste : Recrutement d’un Nouveau Spécialiste en Passation des Marchés au Projet PDS

Date de Publication : 8 Juillet 2019

 

  1. Contexte et justification

 

Dans le cadre des réformes visant l’amélioration des rendements du système statistique national, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et l’Association Internationale de Développement (IDA) ont conclu, en octobre 2015, un accord de don de 45 millions de dollars US pour la mise en œuvre d’un projet dénommé «Projet de Développement des Statistiques», en sigle PDS. L’objectif de développement de ce projet est de renforcer la capacité du Système statistique national à produire et diffuser les statistiques économiques et sociales essentielles.

 

Les activités du projet sont structurées sous deux composantes qui renforcent : (i) les infrastructures statistiques nécessaires à un meilleur de l’économie et de la réduction de la pauvreté, et (ii) le développement et la gestion des ressources humaines, afin de créer un environnement propice permettant à l’INS d’attirer et de retenir le personnel qualifié approprié.

 

Le PDS vient en appui au Projet Catalytique de Renforcement de l’Institut National de la Statistique (PRINS) dont l’accord de Don a été signé le 19 juin 2014 entre le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et la Banque Mondiale. Cet Accord vise au renforcement des capacités de l’INS et finance notamment la rénovation des immeubles de l’INS, la formation des cadres, la cartographie du recensement général de la population, le recensement des entreprises et le développement des unités de gestion judiciaires de l’INS.

 

Les arrangements institutionnels du projet prévoient que le projet sera mis en œuvre, à travers les organes suivants : (i) un Comité de Pilotage du Projet (CPP) ; (ii) une Unité de Coordination du Projet (UCP) logée à l’Institut National de la Statistique (INS) ayant en charge la gestion des ressources du projet et qui assurera la coordination globale des aspects administratifs et fiduciaires du projet à travers ses différentes composantes ; et (iii) les Responsables des activités qui sont des points focaux représentant les services bénéficiaires du projet au sein de l’INS. Ils ont la charge de la mise en œuvre des composantes qui les concernent, d’en suivre l’exécution et de produire régulièrement les rapports de leur évolution.

L’UCP désignée à cet effet est opérationnelle, appuyée par des experts indépendants. Le volume et la complexité des activités des deux projets (PRINS et PDS) exigent une cellule de passation des marchés dynamique, expérimentée et efficace. C’est dans ce contexte que l’INS, structure d’exécution du projet envisage de requérir les services d’un expert de haut niveau en Passation des marchés pour renforcer et appuyer l’équipe nationale par un processus compétitif et transparent.

Mission du Consultant individuel

Sous supervision du Coordonnateur des Projets, l’expert en passation des marchés sera :

  • responsable de la mise en place d’un système simple de gestion de la passation des marchés comprenant : (i) la planification des opérations de passation des marchés, (ii) le suivi de l’avancement, (iii) l’analyse des écarts entre les réalisations et le plan de passation des marchés ;
  • chargé de planifier, préparer et coordonner le calendrier d’acquisition de services de consultants, de fournitures et travaux pour chaque sous-composante ;
  • responsable de l’établissement de tous les rapports d’activités prescrits par le manuel des procédures de l’Unité d’Exécution du Projet, mais également de tout autre rapport que les bailleurs pourraient demander dans le cadre de l’exécution du projet ;
  • responsable de la qualité de l’ensemble du processus d’acquisition, et plus précisément de ce qui suit :
  1. faire le suivi, auprès des services techniques bénéficiaires ou de l’unité de coordination du projet, (i) de la préparation et de la finalisation des termes de référence (TDR) pour les acquisitions de services de consultant, et (ii) des spécifications techniques des biens et travaux ;
  2. assurer le contrôle de qualité des dossiers d’appel d’offres, et des demandes de propositions (suivant les modèles fournis par l’IDA) préparés par les unités de techniques devant être soumis à la non objection de l’IDA et assurer leur transmission/vente selon le cas ;
  3. procéder au lancement des appels d’offres (le cas échéant aux avis à manifestation d’intérêt ou présélection), selon les modes convenus dans les accords de prêts ou de dons ;
  4. veiller à la bonne gestion des appels d’offres en cours ;
  5. participer aux séances publiques d’ouverture des plis pour fournir des conseils et assurer le contrôle de qualité des rapports d’ouverture des offres et propositions reçues, préparés par les unités techniques ;
  6. assurer le contrôle qualité des rapports d’évaluation des offres à signer conjointement par les autres membres désignés de ces commissions ;
  7. être l’interlocuteur du bailleur de fonds pour toutes les questions relatives à la passation des marchés, notamment pour toutes les communications liées à l’obtention des non objections du bailleur de fonds ;
  8. assister les Unités techniques dans la préparation des contrats, après l’obtention des avis de non objection si requis et veiller à leurs signatures par les personnes habilitées à le faire ;
  9. concevoir et mettre en place une base de données fournisseurs et développer des statistiques de gestion qui permettront aux bailleurs de mesurer le niveau de performance de l’équipe chargée de la passation des marchés ;
  10. mettre en place un système de classement des dossiers de passation des marchés qui inclura pour chaque marché tous les documents relatifs à ce marché y inclus les documents relatifs aux paiements, en vue de permettre toute revue à posteriori de l’IDA ;
  11. assurer l’encadrement et la formation continue de l’équipe de l’Unité de Coordination de Projet et particulièrement de l’homologue qui lui sera désigné par l’INS ;
  12. veiller à la mise en place d’un Plan de gestion de tout marché ou contrat conclu. Les modalités de gestion de marché et son suivi doivent être définis dans ledit Plan de gestion de contrat.
  13. Profil du Consultant (recrutement local)

Le/la consultant(e) doit avoir :

Le candidat à ce poste devra avoir :

  1. un diplôme supérieur en Ingénierie, Administration publique, Droit commercial ou public ou Gestion (minimum Bac + 5 ou équivalent)
  2. une excellente connaissance des pratiques de passation des marchés, en général confirmée par un certificat délivré du programme en ligne de Certification en Passation des marchés (MOOC) et des règles et procédures de passation des marchés des banques multilatérales de développement : Banque africaine de développement et Banque mondiale, aussi bien que du cycle de projet en particulier ;
  3. une expérience professionnelle avérée : 10 ans minimum dont 5 ans au moins dans le domaine de la passation des marchés à un poste clé d’assistance technique en qualité de spécialiste en passation des marchés pour des projets financés ou cofinancés par la Banque mondiale ;
  4. une bonne connaissance du français de même qu’une aptitude à communiquer oralement et verbalement aussi bien avec les responsables du projet, que la hiérarchie et les collègues ;
  5. une bonne capacité de résolution des problèmes liés à la Passation de marchés publics ;
  6. une connaissance informatique des logiciels courants (Word, Excel, PowerPoint, Internet Explorer, et autres outils de communication). La maîtrise de l’utilisation de l’outil STEP développé par la Banque mondiale serait un atout majeur ;
  7. une bonne aptitude pour la communication et le travail en équipe.
  8. Durée de la mission et autres dispositions utiles

Le (la) candidat(e) retenu(e) sera invité(e) à signer un contrat d’un an renouvelable compte tenu de ses performances avec une période d’essai de 3 mois.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes : de 09 heures à 17 heures, les jours ouvrables de lundi à vendredi.

Les dossiers de candidature devront comprendre :

  • Un CV à jour et concis ;
  • Une lettre (maximum 2 pages) démontrant la compréhension du poste et justifiant l’expérience pertinente ou des compétences pour l’assumer ;
  • Des copies certifiées des diplômes obtenus ;
  • De référence d’au moins trois personnes physiques ou morales avec l’adresse électronique et les numéros de téléphone de contact.

La sélection sera effectuée par la comparaison des capacités globales pertinentes des candidats qualifiés qui se seront déclarés telle que définie par les Directives «Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale » (Edition janvier 2011, révisée en juillet 2014).

 

Les manifestations d’intérêts écrites en langue française comprenant tous les documents légaux et justifiant le poste sollicité doivent parvenir, par courrier ou E-mail, à l’adresse ci-dessous au plus tard le 22 juillet 2019 (à minuit heure locale) à :

 

Monsieur le Coordonnateur  de la Cellule d’Exécution du Projet PDS.

8, avenue Lodja, Quartier Socimat dans la Commune Gombe, RD Congo

Tél : +243 895 318 084 / +243 810 815 260

E-mail : pdsrdc@gmail.com avec copie à cpmpds@gmail.com

 

Roger SHULUNGU RUNIKA

Directeur Général de l’INS