Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Can : l’Algérie bat la Côte d’Ivoire aux tirs au but et croise le Nigeria en demi-finales

Can : l’Algérie bat la Côte d’Ivoire aux tirs au but et croise le Nigeria en demi-finales

This post has already been read 940 times!

L’Algérie a atteint le dernier carré de la Can pour la première fois depuis 2010 après avoir battu la Côte d’Ivoire 4-3 aux tirs au but lors de leur affrontement de quart de finale jeudi à Suez. L’Algérie jouera le Nigeria pour une place en finale dimanche au Caire.

La rencontre s’est terminée après 120 minutes avec la Turquie, Sofiane Feghouli, inscrivant en première demie pour les Fennecs, tandis que Jonathan Kodjia égalisait en seconde période. Les Nord-Africains avaient le luxe de rater un penalty tôt dans la seconde moitié lorsque Bagdad Bounedjah a tiré sur la barre transversale, mais a eu le dernier mot de rire aux tirs au but.

Pendant les tirs au but, Rami Bensebaini, Islam Slimani, Andy Delort et Adam Ounas ont marqué pour l’Algérie, tandis que Franck Kessie, Maxwell Cornet et Max Gradel ont converti leurs tirs pour ce pays de l’Afrique de l’Ouest. Les attaquants Wilfried Bony et Serey Die ont raté leur coup franc. Youcef Belaili a également manqué de marquer.

C’était encore une fois une sortie douloureuse pour les Eléphants qui n’ont pas réussi à faire forte impression depuis qu’ils ont remporté leur deuxième titre en 2015 en Guinée équatoriale. Les Ivoiriens, champions également en 1992, n’ont pas dépassé la phase de groupes en 2017 au Gabon.

Au début du match, Les Eléphants auraient dû sortir de l’impasse, mais Zaha après avoir fait tout le travail à égalité avec Kodjia, mais ce dernier n’a pas réussi à piéger le ballon.

Les Fennecs ont débloqué l’impasse en 20 minutes sur Feghouli, qui avait relié un centre de Rami Bensebaini par la gauche, qui avait surpris le gardien ivoirien Sylvain Gbohouo.

L’Algérie a eu le meilleur des échanges avec Mahrez et Bagdad Bounedjah ayant tiré au but alors qu’ils testaient la ligne de fond ivoirienne.

Les Algériens ont repris de plus belle et se sont vu infliger un penalty après que Gbohouo ait abattu Bounedjah lors de la première attaque de la moitié. Toutefois, Bounedja a tiré sur la barre transversale à la consternation de tous.

Et ce fut le tournant pour les Ivoiriens, qui ont attaqué la moitié des Algériens à la recherche de l’égaliseur.

Le partenariat Zaha-Kodjia reviendra hanter les Algériens après 62 minutes alors que Kodjia égalisait. Sur le comptoir, Zaha s’est frayé un chemin vers Kodjia, qui a battu son marqueur avant de frapper Rais M’bolhi pour égaliser.

Gbohouo était à la rescousse des Ivoiriens avec des arrêts rapides en l’espace de trois minutes, reniant chacun Bounedjah, qui cherchait à se faire pardonner de son absence. Les deux équipes n’ayant pas réussi à s’emparer du vainqueur, le match s’est prolongé au cours duquel Gbohouo et M’Bolhi ont réalisé de superbes arrêts pour forcer le match aux tirs au but qui ont vu l’Algérie l’emporter 4-3 et poursuivre sur sa lancée.

LP

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com