Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

MCSD : un culte d’action de grâce pour un nouveau quinquennat fructueux

MCSD : un culte d’action de grâce pour un nouveau quinquennat fructueux

This post has already been read 149 times!

Le Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie, MCSD en sigle, a organisé, dimanche 14 juillet 2019, un culte d’action de grâce à la 18ème CEAC/Paroisse Francophone de Kinshasa-Kalamu.  Une particularité de taille car, jamais vécu dans le fonctionnement des partis politiques en République Démocratique du Congo. Seul, le MCSD fonde sa vision sur le principe biblique en vue du renouvellement des mentalités et des intelligences auprès de ses membres. Cette carence de vision, de ne pas tourner le regard vers le Seigneur, en le plaçant hors contexte et au dernier rang, a fait que le pays puisse sombrer depuis plusieurs décennies, accrédite bon nombre d’observateurs. Le MCSD, par contre, fait exception, note-t-on.

En effet, parti du néant lors de sa création en 2008, le MCSD compte à l’issue des élections du 30 décembre 2018, 5 députés provinciaux dont 1 Vice-président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central et 1 Sénateur en la personne de l’honorable Roger Muaka Muaka, président national du MCSD. Voilà qui justifie l’organisation du culte d’action de grâce qui requiert  un double sens, à savoir : Rendre grâce à Dieu Tout- Puissant pour tous ses bienfaits accordés à un jeune parti, MCSD, légalement reconnu par Arrêté ministériel n°95/2011 du 08 août 2011 et dont le siège est situé sur l’avenue Kasa-Vubu n°42, quartier Lubumbashi, commune de Kasa-Vubu, Ville-province de Kinshasa.

Ensuite, consacrer au Seigneur Dieu Tout-puissant, le parti politique Mouvement Chrétien pour la Solidarité et la Démocratie afin que ses dirigeants aient la même combativité et détermination pour affronter avec succès le nouveau quinquennat qui commence et ce, jusqu’à l’horizon 2023.

D’une ampleur inégalée, la manifestation haute en couleur a réuni plusieurs invités parmi lesquelles, des éminents pasteurs de l’Eglise CEAC à la tête duquel, le Président Représentant Légal du 18ème CEAC, Révérend Jean-Pierre Muanda Lelo, des Sénateurs, des Députés nationaux et provinciaux, des membres du directoire national et leurs épouses, les fédérations de Kinshasa, du Kongo central et de Kwilu récemment installés, les militants et cadres du parti ainsi que beaucoup d’autres personnalités politico-administratives. Celle-ci a connu également un moment de témoignages poignants de quelques hauts cadres du MCSD, en l’occurrence, la 2ème V/présidente Gertrude Malande Fumbi, le président fédéral du Kongo central, Doucet Maphangala et celui de l’honorable députée provinciale Rachelle Diazanguka, élu de Mbanza Ngungu.  Tous les ingrédients d’un culte d’action de grâce étaient réunis notamment, les exhortations, la louange et prédication du PRL 18ème CEAC. Le tout accompagné par d’intermèdes musicaux en termes d’adoration, chants et cantiques de louange agrémentés par le groupe d’Adoration PFK ainsi que celui de la Sr. Clarisse Kangu et trompette.

Y égard aux différentes péripéties ayant sanctionné le déroulement du culte d’action de grâce, le clou de l’événement aurait été la consécration du parti à Dieu de l’Univers à travers des emblèmes: son étendard (drapeau), écharpes, et d’autres insignes du parti pour un parcours élogieux d’ici à l’horizon 2023.

Mais au-delà, le parti a donné son offrande au seigneur en guise de reconnaissance, d’autant plus que c’est un parti qui prône les valeurs.

La tradition respectée

Dans son discours programme, prononcé quant à ce, le sénateur Roger Muaka Muaka a déclaré que c’est par respect à la tradition que le culte a été organisé. Surtout, lorsqu’il s’agit d’amorcer un nouveau cycle électoral, il faut passer un temps de prière devant Dieu pour lui dire merci de tout ce qu’il fait et continuera de faire pour ce jeune parti qui a surpris plus d’un par son rendement électoral. C’est le temps de prouver la reconnaissance envers le Seigneur d’autant plus que le parti prône les valeurs chrétiennes. Devant ses  nombreux invités, le président national du MCSD a bien placé ses mots pour exprimer sa totale reconnaissance aux autorités de la CEAC pour la spontanéité avec laquelle, ils ont toujours répondu favorablement aux différentes requêtes du parti.

Parler de Jésus-Christ pour changer le monde

Dans son exhortation très riche en enseignements, le PRL Jean-Pierre Muanda Lelo a invité les responsables du MCSD d’aller parler de Jésus-Christ pour que le monde, spécialement la RDC change. ‘’Que ce culte d’action de grâce soit pour vous un soubassement pour la gloire de Dieu. Sans trahir, soyez toujours au dessus des autres et que les autres soient soumis à vous et non le contraire, a-t-il martelé. Il en a appelé à chaque membre du parti d’impacter sa vie pour qu’il soit béni des générations et générations, en bannissant les antivaleurs,  et en se faisant des modèles de la société. ‘’Vous devez vous souvenir toujours de cette grâce et avoir un cœur pur et un cœur bien disposé à faire du bien. N’allez pas surtout dans des loges comme c’est courant en politique car, ces maisons n’ont pas d’effet solide comme ce fut le cas avec l’arche de Noé. On n’amènera jamais un fils vers le sacrifice. Le parti doit rester un parti des enfants de Dieu’’, a-t-il conclu avant de bénir les membres du directoire national.

Pour sa part, le Secrétaire Général est revenu sur le bilan du MCSD depuis sa création à nos jours. Un bilan certes, parsemés de beaucoup d’embuches mais en toute chose, lorsqu’on s’assigne un objectif, tout devient facile.

Le maître de la Cérémonie fut assuré par le Directeur national, Serge Kabangu et la cérémonie s’est clôturée tard dans la soirée autour d’un buffet consistant offert aux invités. Tous sont rentrés satisfaits.

Eugène Khonde

Contactez-nous !

  • Editeur - Directeur Général :

    Marcel Ngoyi



  • Phone: +243818135157
  • Mobile: +243999915179
lgo-data-consult Site web réalisé par dataconsult-rdc.com