Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Exetat 2019 : la police nationale a interpellé 16 bandits déguisés en élèves !

Exetat 2019 : la police nationale a interpellé 16 bandits déguisés en élèves !

This post has already been read 419 times!

La publication des résultats de l’examen d’Etat a donné lieu à des scènes de réjouissance partout à travers la capitale Kinshasa. ‘’C’est dans cette ambiance qu’un accident de circulation s’est produit le mardi 16 juillet 2019 sur la chaussée de Kianza entre deux taxis motos’’, renseigne la police nationale à travers un communiqué signé par son commissaire provincial, Sylvano Kasongo. A l’en croire, le bilan fait état des blessés. Dans ce même communiqué rendu public hier, mercredi 17 juillet, la police nationale a informé l’opinion publique d’avoir interpellé 16 personnes, parmi lesquelles des bandits communément appelés Kuluna déguisés en élèves. Elle met en garde toute personne, élève ou parent, qui va se livrer à des pratiques violant la pudeur ou troublant l’ordre public sous prétexte de réjouissance pour la publication des résultats de l’examen d’Etat.

Lisez, ci-après, l’intégralité du communiqué de la police nationale congolaise.

COMMUNIQUE

C’est depuis le mardi 16 juillet 2019 que le ministère de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel a débuté, par Kinshasa, la publication des résultats de l’examen d’Etat édition 2019.

Cette publication a donné lieu à des scènes de réjouissance partout dans la capitale. C’est dans cette ambiance qu’un accident de circulation s’est produit le mardi 16 juillet 2019 sur la chaussée Kianza entre deux taxis motos. Le bilan fait état des blessés.

La police nationale congolaise ville de Kinshasa a procédé ce même jour à l’interpellation de 16 personnes parmi lesquelles des bandits appelés communément KULUNA déguisés en élèves.

La police nationale congolaise ville de Kinshasa met en garde toute personne, élève ou parent, qui va se livrer à des pratiques violant  la pudeur ou troublant l’ordre public sous prétexte de réjouissance pour la publication des résultats de l’examen d’Etat. Il est demandé également aux conducteurs des véhicules à usage personnel ou ceux dédiés au transport en commun de ne pas permettre aux lauréats de se placer sur les portières ou dans n’importe quelle position non conforme à la loi.

Tout conducteur de véhicule récalcitrant ou lauréat, rencontrera la police sur son chemin et subira la rigueur de la loi.

La police nationale congolaise ville de Kinshasa rappelle à tout le monde que les réjouissances ne sont pas interdites mais elles doivent se faire dans le respect des lois du pays pour éviter tout dérapage.

Fait à Kinshasa, le 17 juillet 2019

Kasongo Kitenge Sylvano

Commissaire provincial et commandant ville