Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Lettre ouverte à la chambre des sages de la République Démocratique du Congo « VOUS SENATEURS»

Lettre ouverte à la chambre des sages de la République Démocratique du Congo « VOUS SENATEURS»

This post has already been read 395 times!

Messieurs les SENATEURS, élus des élus, le monde entier vous regarde, le peuple congolais vous attend et, vous jugera sur votre sens élevé du patriotisme et de la consolidation de l’exercice démocratique qui peu à peu, commence à germer dans ce pays de Kimpa Vita, Simon Kimbangu, Nenga Peta, Isidore Bakandja et j’en passe…

L’élection des membres du bureau définit du Sénat, à laquelle vous allez vous livrer en ce samedi 27 juillet 2019, sera suivie par plus d’un congolais, avec un même niveau d’intérêt que les léopards de la RD Congo livrant une rencontre sportive avec une autre équipe. Bref,  tous azimuts  étant donné les enjeux majeurs qui attendent ce bureau, afin de traduire en acte la volonté du changement qui anime nombre des compatriotes.

Vous serez seuls, oui seuls devant votre conscience dans le box de vote. Mais il y’aura une personne invisible avec qui vous échangerez quant au choix à opérer pour ce mandat que vous voulez donner indirectement au nom du peuple à tel ou tel autre individu pour cinq ans.

La voix intérieure vous parlera car, il est dit que l’Homme peut tout perdre et demeurer toujours Homme, mais lorsqu’il ne sait plus écouter cette voix intérieure qui lui parle…, il y a là matière à se poser des questions. La chambre où vous siégez, est une chambre des sommités intellectuelles politiques, intègres, sans quelconque reproche, et dernier rempart de la défense des droits du peuple.

Un texte qui réussit à franchir vos mailles, expose le peuple à deux situations dont la première est que le peuple se retrouve dans la voie du bonheur et, la seconde, le gémissement de ce peuple. L’histoire rappelant les faits, il vous souviendra qu’en 2015, il y eut fallu un certain Sénat de l’époque pour dire NON à ce qu’avait pourtant approuvé l’Assemblée Nationale, alors que le peuple avait campé les 15, 16, 17, 18, 19 janvier 2015, pour refuser catégoriquement les réformes que certains voulaient faire passer, qui n’étaient pas de nature à rassurer la population,  quant à son avenir meilleur.

Aujourd’hui, et devant la vérité têtue de l’histoire, certains des candidats au bureau définitif du Sénat, ont été acteurs de première ligne durant cette dure période. L’on se souviendra de l’arrogance des uns vis-à-vis des sénateurs de la législature passée, où l’on s’adressait non pas comme dans un auditoire marginal dispensant des notions de droit, mais comme sur un chantier des travaux où l’on peut gueulant les ouvriers.

Les sénateurs que vous êtes, vous semblez être plus proches des personnes qui dirigent vos organisations politiques, alors qu’en réalité, vous êtes liés au souverain primaire si bien qu’il ne peut pas s’exprimer par un scrutin sa volonté vis-à-vis de vous.

Nous osons croire qu’en RD Congo, le peuple peut encore compter sur vous, sur votre sens le plus élevé  du patriotisme. Ne demeurez pas dans le sens de ne pas vouloir bien faire alors que vous le pouvez bien. Choisissez et pensez à votre peuple.

Kalenga Nkulu