Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Mystère ! 

This post has already been read 25634 times!

Sur l’Océan du temps avec, en RDC, la persistance d’une impasse politique déclenchée par l’absence d’un gouvernement, six mois après l’investiture d’un nouveau Chef de l’Etat qu’est Félix Tshisekedi, ce grand et interminable saut, non pas dans le vide, semble tant bien que mal trouver son point final. Il aurait suffi juste de constater les signaux forts envoyés tout récemment à travers le chiasme effectué par les principaux négociateurs du FCC et CACH, auprès de l’ancien Chef de l’Etat, Joseph Kabila et de son prédécesseur Félix Tshisekedi Tshilombo, pour déchiffrer décidément le signe du temps de la fin. Le Gouvernement, de même que sa publication aura été un mystère aux yeux de tous, jusque-là peut effectivement tomber à tout moment. Quoique d’aucuns ignorent le moment, le critérium de ses futurs animateurs et même le jour de sa publication. Et donc, Cela est aussi un mystère.

A ce stade où les protagonistes politiques sont réveillés, de surcroît, éveillés, tous les regards sont croisés logiquement vers deux endroits : le Sénat et la présidence. Car, de près ou de loin, à l’allure où vont les enjeux politiques du pays, tout laisse à croire que cette fin de semaine, ainsi que la semaine prochaine, pourront ainsi marquer un ‘’cap décisif’’ en évènements politiques. Et, l’on pourra ainsi les inscrire  dans les annales de l’histoire de ce cher et beau pays, qui vient en outre, connaître une passation démocratique et civilisée du pouvoir,  entre un Président sortant qui cède son fauteuil à son entrant provenant d’une famille politique totalement différente de son devancier. Mais, ce n’est pas un mystère, avant que cette semaine puisse rendre l’âme, l’on saura finalement, ce pèlerin qui aura la lourde responsabilité de conduire le débat au sein de la Chambre haute du parlement au cours des cinq prochaines années.

En attendant, la présentation des projets est close. La campagne aussi. Les rideaux vont tomber bientôt. Majoritairement au Sénat, le FCC de Kabila est bien parti pour gagner haut la main le scrutin de ce samedi 27 juillet 2019, avec son ticket représenté par Alexis Thambwe Mwamba et Evariste Boshab. Hélas ! Certains redoutent de l’expansion de la ‘’Sankurisation’’ qui est arrivée à Mende le favori face au candidat Mukumadi, ce dernier  donné pour perdant avant que le scrutin en décide autrement.  Cela peut arriver aussi ce samedi. Qui sait ? La politique réserve beaucoup de surprises. Conscient qu’il est, le dissident du FCC, Modeste Bahati a appelé les Sénateurs à voter en âme et conscience,  en dépassant surtout le clivage des couleurs et tendances politiques pour favoriser l’intérêt de la patrie. Demain, tout peut arriver. C’est donc un mystère, d’où la patience est-elle de rigueur avant de cerner le dénouement final.

La Pros.