Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Pool Malebo Music awards : Kinshasa et Brazzaville s’unissent pour renforcer l’unité des peuples de deux rives !

Pool Malebo Music awards : Kinshasa et Brazzaville s’unissent pour renforcer l’unité des peuples de deux rives !

This post has already been read 999 times!

Le projet  Pool Malebo Music Awards (POMAMA) a été lancé officiellement le 31 juillet 2019, au cours d’un point de presse animé par la Coordination générale, au Village Chez Ntemba, à Kinshasa. Une grande cérémoniale qui a été marquée par la présence de plusieurs personnalités tant politique que culturel de Brazzaville et Kinshasa. Le coup d’envoi des activités marquant la 1ère édition du « POMAMA » a été donné par le représentant du Conseiller principal du Chef de l’Etat de la RDC en charge de la Culture, Arts et Questions religieuses.

Il faut retenir que l’idée Pool Malebo Music Awards est une initiative portée par une poignée de culturels de  deux Capitales les plus proches du monde. Il s’agit d’une activité qui va s’organiser chaque année pour congratuler et récompenser les acteurs du secteur de la musique de la RDC et du Congo-Brazzaville.

Cependant, la quintessence du projet a été présentée par son Secrétaire Général, Armand BUKA, journaliste et opérateur culturel à Kinshasa.

Dans son speech, il a tenu de préciser, que Pool Malebo Music Awards est une grande soirée de gala et de couronnement, à travers, une cérémoniale de remise des trophées qui va se dérouler de manière rotative respectivement sur chacune des Villes de deux rives. Cet évènement de grande portée socioculturelle internationale est soutenu par les autorités de la RDC et du Congo-Brazzaville.

Le projet trouve son intérêt par la participation des différents artistes invités et retenus par l’organisation.

Toutefois, indique Armand BUKA, un jury composé des experts est mis en place pour départager et sélectionner les meilleurs challengeurs compte tenu de leurs créations et productions artistiques.

Pour chaque édition, renseigne-t-on,  il y aura une série des catégories de prix à attribuer aux créateurs, mécènes, producteurs Kinois, Brazzavillois et ceux de la diaspora qui vont se distinguer durant l’année par rapport à leur travail.

Clarté, transparence et équilibre en terme de quotas, l’idéal de ce projet est de redynamiser le lien de solidarité et de coopération entre les peuples au travers d’une rencontre musicale annuelle qui réunira une centaine d’acteurs de la musique de deux rives.

POMAMA : La 1ère édition s’annonce palpitante !

Selon le Secrétaire Général, l’objectif spécifique du POMAMA  est surtout de vulgariser la musique du bassin Kongo en récompensant la créativité dans l’optique d’augmenter la productivité des artistes ainsi que des différents acteurs qui interviennent dans l’industrie musicale. Il est également question d’encourager les échanges entre artistes et autres opérateurs culturels dans la dynamique de revendication du statut du bassin Kongo comme berceau de la musique africaine. Et surtout de préserver le capital culturel et musical de deux peuples, frères.

Considérant la culture comme patrimoine commun sur toutes ses formes conjuguées à la créativité, ce projet consiste à renforcer davantage par les échanges culturels entre Kinshasa et Brazzaville afin de cimenter leur unité sur le fil des eaux  du majestueux et puissant fleuve Congo.

Culturellement, explique Armand BUKA, POMAMA  confirme le métissage des deux peuples qui vivent ensemble depuis des lustres.

‘‘Notre but est de promouvoir la culture des deux Congo de manière générale et particulièrement la musique en vue de construire un «Vivre-ensemble», qui est le gage du bien-être commun et du développement des peuples’’, a-t-il martelé.

Par ailleurs, le  Secrétaire Général du POMAMA a sollicité avec indulgence le soutien des partenaires, ainsi que des médias  au niveau local pour accompagner ce projet.

Il faut signaler que Pool Malebo Musique Awards est dirigé par un comité directeur général dont les responsabilités sont partagées au niveau de représentations dans chacun de pays.

Pour la RDC, le journaliste Dieudonné YANGUMBA de la RTNC occupe la fonction du coordonnateur Pays. Tandis qu’Hugues Vogel assure la coordination du côté du Congo-Brazza. Charlie BALAKA, ancien Porte-parole du chanteur Werrason mué en animateur culturel télé est le Superviseur Général du projet.

Jordache DIALA