Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Gouvernement : Jean-Claude Katende dénonce des critères taillés en faveur du FCC

Gouvernement : Jean-Claude Katende dénonce des critères taillés en faveur du FCC

This post has already been read 901 times!

Président de l’Association africaine de défense des droits de l’Homme (ASADHO), Jean-Claude Katende condamne certains critères fixés par le Premier Ministre dans son fil conducteur de désignation des ministres qu’il a adressé aux négociateurs du FCC et CACH. Dans une tribune rendue public le jeudi 8 août 2019, cette figure de proue de la société civile note, par exemple, une démarche d’exclusion de plusieurs leaders de l’ancienne opposition, à travers la conditionnalité inscrite par Sylvestre Ilunga Ilunkamba selon laquelle : ‘’ne peut être ministrable que des personnes qui n’ont pas fait l’objet des condamnations judiciaires fermes en RD. Congo ou à l’étranger’’. Pour lui, ce critère, au-delà du fait qu’il paraisse bon à tous égards, semble être pris de manière intentionnelle pour faciliter simplement les membres du Front commun pour le Congo (FCC), étant donné que la plupart des opposants ont été condamnés, selon lui, par la justice ‘’instrumentalisée’’ par le régime de l’ancien Président Joseph Kabila. A son avis, il faudrait ajouter à cette exigence l’incise d’une bonne moralité et équité, du reste, non affectée par les actes de violation des droits de l’Homme, de pillage des ressources, etc. Ci-dessous, l’essentiel de cette déclaration de Me Jean- Claude Katende.

 

Pages d’opinions libres  de Me Jean Claude KATENDE

 

«  Certains critères fixés par le Premier Ministre pour entrer au gouvernement sont injustes et discriminatoires »

 

Je tiens à féliciter le Premier Ministre Monsieur ILUNGA ILUKAMBA, pour avoir rendu public les critères devant guider les regroupements politiques dans le choix des personnalités qui pourraient entrer au Gouvernement. Cette publication est une évolution significative dans la mesure où elle permet aux citoyens de suivre et d’évaluer le respect desdits critères par les acteurs politiques Congolais.

Si quelques critères me semblent justes, il y en a d’autres qui posent de problème en ce sens qu’ils ne sont pas justes et n’établissent un traitement égal de tous les acteurs intéressés par les postes ministériels. C’est notamment celui qui dit que «  Ne pas avoir fait l’objet des condamnations judicaires fermes en RDC ou à l’étranger ». Ce critère qui parait bon à tous égards semble être prévu de manière intentionnelle pour exclure certains acteurs sociaux ou  politiques de l’opposition de participer au Gouvernement.

Nous savons tous que pendant le règne de l’ancien Président KABILA, la justice a été instrumentalisée et était orientée vers la répression des acteurs sociaux et politiques qui étaient opposés à Monsieur Joseph KABILA.  Plusieurs ont été condamnés injustement.

Alors que plusieurs membres de l’ancienne Majorité Présidentielle (actuel FCC), mêmes ceux qui étaient révoqués pour détournement des deniers publics, qui étaient impliqués dans le pillage des ressources naturelles et violations des droits de l’Homme, que le régime avait protégé et qui n’ont jamais été inquiétés par la justice, ne sont pas concernés par ce critère. Eux, ils peuvent facilement entrer au Gouvernement alors que ceux qui ont été condamnés à la suite des jugements injustes ne peuvent pas.  Ce n’est pas juste.

Si nous voulons être justes, ce critère doit être complété par un autre qui serait formulé de la manière suivante : «  Avoir  une moralité et une équité non affectées par les actes de violation des droits de l’Homme,  de pillage des ressources naturelles, de mauvaise gestion des fonds publics, de détournements des biens de l’Etat… »

Ainsi, tous les acteurs sociaux et politiques seront mis sur le même pied d’égalité.

Sans justice, la nation ne se tiendra pas débout.

 

Message à partager avec tous et avec le Premier Ministre.

Kinshasa, le 08/08/20019

Me Jean Claude KATENDE (Whatsapp +243811729908)

Le Gardien du Temple.