Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Gouvernement Ilunga : Noël Tshiani insiste sur l’inclusivité !

Gouvernement Ilunga : Noël Tshiani insiste sur l’inclusivité !

This post has already been read 533 times!

*Certes, le Cap pour le changement et le Front Commun pour le Congo forment la principale, mieux la seule coalition au pouvoir, mais se fiant au respect des valeurs démocratiques qui, en principe, devraient caractériser la RDC, tout le monde a sa place dans la construction de cet édifice, du haut de ses 59 ans. Comme de nombreux congolais, lorgnant d’un œil patriotique l’avenir du pays et soucieux de le voir luire de mille feux, c’est aussi ce que pense Noël Tshiani. Docteur en sciences économiques et concepteur du Plan Marshall pour la reconstruction de la RDC, il souhaite, de vive voix, ‘’que le gouvernement à venir soit inclusif et représentatif, et tienne compte non seulement des vainqueurs, mais aussi et surtout, des vaincus qui ont de bonnes idées pour l’émergence de la RDC‘’.

Il insiste, lui, sur le fait que chaque congolais est capable d’apporter sa pierre, minime soit-elle, aux différents projets de développement de ce pays. Bien qu’idéologiquement, les plateformes politiques propres aux ancien et actuel chefs d’Etat soient les seules à pouvoir faire partie du gouvernement de la République, il est important que les autres forces vives que constitue la Nation puissent également y être incluses.

Des éminences grises du pays ne sont évidemment pas renfermées uniquement chez les vainqueurs des scrutins du 30 décembre 2018 ainsi que leurs désormais partenaires. Quoi de plus normal que d’intégrer d’autres regroupements politiques, la société civile, les indépendants, et pourquoi pas les personnes vivant avec handicap, les jeunes et les femmes.

Cela éviterait à la RD. Congo de passer cinq ans sous la gouvernance d’un groupe de personnes, tel un kidnapping institutionnel à ciel ouvert. Surtout que très souvent, les plus grands cerveaux de l’humanité ne se trouvent pas dans le microcosme politique.

Noël Tshiani qui, d’ailleurs, a été candidat président de la République lors de la présidentielle de décembre 2018, propose depuis très longtemps un projet étalé sur 15 ans et qui, une fois mis en pratique, permettrait à la RDC de s’affirmer en tant que véritable puissance de l’Afrique et même du monde. Cet ancien fonctionnaire de la Banque mondiale se dit ouvert et disponible à toute proposition et idée du Chef de l’Etat, quant à la formation du prochain gouvernement.

Plus d’un demi-siècle après son accession à l’indépendance, la République Démocratique du Congo a beaucoup vieilli, alors qu’elle n’a que trop peu grandi. Elle a acquis une pincée de sagesse et un semblant de maturité avec à la clé, la première alternance pacifique et civilisée du pouvoir au sommet de l’Etat. N’est-il pas temps de voir grand, de voir loin ?

Un schéma idéal vers l’émergence

Face aux innombrables défis dont fait face la RDC, Noël Tshiani propose une autre vision de développement.  La comparant à une Bible, il reste confiant au fait que sa vision demeure la meilleure pour l’émergence du Congo. «Mon schéma vers l’émergence de la RDC » est un nouveau plan pour un Congo développé. Il s’agit ici d’une actualisation du Plan Marshall publié, il y a 2 ans, dans un livre intitulé : «La force du changement », et dans un autre : « aux grands maux, les grands remèdes ».

Constatant que ces ouvrages n’ont pas été vulgarisés suffisamment auprès du peuple congolais, car ce dernier était préoccupé par la tenue des élections, Noël Tshiani pense qu’il est important à présent  d’actualiser et vulgariser ce schéma développeur qu’il qualifie d’une vision partagée du développement du pays. ‘’L’objectif est de montrer au peuple congolais que nous sommes un pays sous-développé et que nous pouvons nous développer et devenir un pays émergent, en l’espace de 15 ans‘’, affirme ce spécialiste des questions de  développement dans des pays en crise. ‘’Amener tout le monde à intérioriser le plan, à connaître les axes prioritaires et à savoir ce que nous pouvons faire pour nous développer, tel est le but de ce schéma‘’, a-t-il ajouté.

A l’en croire, la RDC peut se développer si et seulement si ses dirigeants mettent en pratique ce plan. ‘’J’ai la responsabilité, en tant que congolais, d’aider mon pays à se développer‘’.

Main experte

Plusieurs fois, Noël Tshiani a rencontré le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi afin de lui remettre les 4 ouvrages déjà publiés afin qu’il tire quelques idées pour les mettre en œuvre. Pour lui, sa vision reste la meilleure pour développer la RDC car, elle est écrite par une main experte. ‘’Il appartient donc au Président de la République d’utiliser certaines idées ou de les ignorer s’il estime qu’il a une autre vision meilleure‘’. Le plus important, pense-t-il, est de voir la RDC aller de l’avant.

Les idées principales du plan Marshall actualisé sont la cohésion nationale car, après les élections du 30 décembre 2018, les congolais étaient divisés et ne regardaient plus dans la même direction, avance-t-il.  On ne peut pas développer un pays si une portion de la population va en avant et une autre regarde en arrière. Ce schéma vient rassembler la population. Au-delà de la cohésion nationale, il y a le capital humain qui inclut l’éducation, la santé, l’autosuffisance alimentaire, l’industrialisation et le tourisme.

Plan Marshall, une Bible pour les congolais

La procédure pour le développement de cette vision commune passera par l’Assemblée nationale, le Sénat, le Président de la République ainsi que le Premier ministre. ‘’Nous voulons venir présenter au congrès réuni ce Plan Marshall actualisé pour l’émergence de la RDC, de façon à susciter une discussion autour des idées. Apres discussion, nous pourrons sortir de là avec un plan approuvé par la majorité et ce plan deviendra une bible que les congolais suivront pour faire émerger la RDC‘’, a-t-il conclu.

La Pros.