Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Professeur Xiao Hongwen : «le nombre de croyants en Chine augmente du jour au jour…»

Professeur Xiao Hongwen : «le nombre de croyants en Chine augmente du jour au jour…»

This post has already been read 342 times!

Connu autre fois comme le pays des athées, le pays des gens qui ne croient pas en l’existence de Dieu, la République populaire de Chine commence de plus en plus à compter beaucoup de croyants ; un bon nombre qui croit en Dieu, le Créateur du Ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible, explique Monsieur Xiao Hongwen, professeur à l’Université Centrale de Sud, situé dans la ville de Changshan, dans la province de Hunan.

A en croire cette personnalité scientifique chinoise, la Chine est aujourd’hui un pays à multiples religions. Il y a beaucoup de religions qui prennent de plus en plus d’ampleur au pays de Mao. Et, c’est ce qui fait que, dit-il, le nombre de croyants ne fait qu’augmenter. Le professeur Xiao Hongwen précise que la Chine compte aujourd’hui plus de 100 millions de croyants et fidèles de 130.000 lieux d’intenses activités religieuses, sur une population estimée à 1,4 milliards d’habitants. Parmi les religions, la plus visible reste le bouddhisme, suivi de l’islam, le catholicisme et le protestantisme. Ce sont donc les religions les plus rependues en Chine.

En dehors de ces quatre croyances, il y a encore d’autres comme le taoïsme, religion d’origine chinoise ; le chamanisme, l’orthodoxie et le dongba, explique le professeur chinois. Comme qui dirait, la religion commence à prendre aussi une place de choix dans la vie de certains Chinois.

Dimanche 18 août à Changsha

Comme c’est une minorité qui croit en Dieu et qui honore le jour du Seigneur, il est 7h, le dimanche 18 août 2019, à Changsha, la vie est presque normale. Les magasins et les boutiques sont ouverts, y compris certains bureaux de l’Etat à l’instar de celui du Chef de quartier de Yuhua : c’est le travail comme tous les jours. Les croyants vont quand même dans les églises, mais c’est comme une goutte d’eau dans l’océan. Les athées dont la plupart sont dans leurs affaires. A l’église catholique de Changsha, se trouvant au n° 8 sur l’avenue Xiangchun, au quartier Kaifu, les catholiques chinois sont au rendez-vous pour la célébration eucharistique. L’église catholique connue par son universalité, de la célébration de la parole jusqu’à la bénédiction finale en passant par l’eucharistie proprement dite, la liturgie est presque la même. Trois messes chaque dimanche comme partout ailleurs : il y a la messe de 7h 30, la messe de 9h 00 et celle de 10h 30. L’église catholique de Changsha a été construite en 1901, par un Prêtre italien, Weng Deming. C’est une église de style gothique qui représente une architecture typique sous l’influence de culture étrangère, a-t-on appris au secrétariat de ce Temple de Dieu.

Guy Elongo, Envoyé spécial en Chine