Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

IFASIC-FFJ : journalistes et étudiants outillés sur la rédaction d’une chronique judiciaire

IFASIC-FFJ : journalistes et étudiants outillés sur la rédaction d’une chronique judiciaire

This post has already been read 130 times!

L’IFASIC et FFJ forment les journalistes sur la couverture des procès. Les professionnels des medias ainsi que les étudiants ont été conviés à une session de formation sur la rédaction d’une chronique judiciaire, du mercredi 28 au jeudi 29 août 2019 au sein de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC). Organisé par Freedom For Journalist (FFJ) en collaboration avec cet établissement de communication, ledit atelier avait pour but de renforcer les capacités des journalistes sur la couverture des procès en RDC.

L’IFASIC et Freedom for Journalist ont réuni les journalistes de plusieurs medias et les étudiants de cette alma mater, en vue de les former sur la manière de rédiger une chronique judiciaire. Ceci entre dans le cadre de leurs projets respectifs, «Mentorat coaching» pour l’IFASIC et «Appui à la justice aux medias» pour le FFJ. Cette session a été organisée après que le FFJ ait constaté un déficit au niveau des contenus des articles produits par les journalistes lors de la couverture des procès.

Très pratique, le directeur de FFJ, Désiré-Israël Kazadi, a axé son intervention sur certaines notions de base juridique, en définissant de prime abord la chronique. Les juridictions internes de droit commun, la compétence judiciaire, la procédure pénale et civile, les juridictions internationales,… sont là les différents points sur lesquels l’orateur s’est appesanti au cours de cette formation. ‘’En matière civile, la partie qui porte l’affaire devant le juge  est la partie demanderesse et celle qui défend, défenderesse. Lorsque le jugement est fait par défaut, en l’absence d’une partie, cette dernière peut faire opposition‘’, a-t-il précisé. Et cette procédure s’appelle voie de recours par rétraction car, il est fait devant le même juge ou le même tribunal.

Par contre, on parle de l’appel lorsqu’il y a eu un jugement contradictoire et qu’une partie perd l’affaire et saisie le juge supérieur. En des termes plus appropriés, cette forme de procédure est appelée voie de recours par réformation.

Le droit pénal international, quant à lui, est le droit national confronté à un élément d’extranéité tandis que le droit international pénal c’est la volonté des Etats à combattre les crimes qui menacent l’humanité. Ce sont là quelques notions qui ont sanctionné cette session de formation.

Ressortissant de l’IFASIC, Désiré-Israël Kazadi fait partie de l’Association des journalistes à la Cour pénale internationale (CPI).

A l’issue de cet atelier, les participants sont désormais outillés en matière de droit et surtout sur la rédaction d’une chronique judiciaire.

Dorcas Nzumea