Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Le SCIFA demeure l’unique voie officielle habilitée à parler au nom des FARDC

Le SCIFA demeure l’unique voie officielle habilitée à parler au nom des FARDC

This post has already been read 117 times!

Au cours d’une réunion de mise au point tenue le jeudi 29 août 2019, à l’Etat-major des vaillants combattants de l’Emblème Nationale, le Service de Communication et d’Information des Forces Armées (SCIFA) a interpellé les médias partenaires et en même temps tous les autres après avoir constaté certaines pratiques allant à l’encontre de son modus operandi. Il déplore, en effet, le manque d’éthique et déontologie de certains organes de presse qui ouvrent leurs colonnes, donnent tribune libre ou acceptent des déclarations faites sur les Forces Armées par des personnes physiques ou morales, des structures et des organisations n’ayant ni qualité, ni compétence, encore moins de mandat pour parler au nom des Militaires des FARDC. Contre cela, le SCIFA insiste «qu’il demeure l’unique voie officielle habilitée à parler au nom des FARDC et à engager celles-ci vis-à-vis de l’extérieur». Lisez, ci-dessous, l’intégralité de la note communicative du SCIFA adressée à l’Union Nationale de la Presse du Congo, par l’entremise du porte-parole des FARDC, le Général Major Kasonga Cibangu Léon-Richard.

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

FORCES ARMEES

ETAT-MAJOR GENERAL

SERVICE DE COMMUNICATION ET D’INFORMATION

COMMUNIQUE DES FARDC

Le Service de Communication et d’Information des Forces Armées (SCIFA) porte à la connaissance de tous les Organes de Presse qu’il demeure l’unique voie officielle habilitée à parler au nom des FARDC et à engager celles-ci vis-à-vis de l’extérieur.

Il demande, par conséquent, à tous ces Organes Partenaires de s’abstenir d’ouvrir leurs colonnes, de donner tribune libre ou d’accepter des déclarations faites sur les Forces Armées par des personnes physiques ou morales, des structures et des organisations n’ayant ni qualité, ni compétence, encore moins de mandat pour parler au nom des Militaires des FARDC.

Toutefois, le Service de Communication et d’Information des Forces Armées (SCIFA) reste ouvert et promet sa franche collaboration à tous les médias.

Fait à Kinshasa, 29 Août 2019

Le Porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo

KASONGA CIBANGU Léon-Richard

Général Major