Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Gouvernement : Ilunkamba promet une révolution du sport, de la Culture et des arts

Gouvernement : Ilunkamba promet une révolution du sport, de la Culture et des arts

This post has already been read 92 times!

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, accompagné de tous ses membres du gouvernement, a présenté, en début de semaine, dans l’hémicycle du palais du peuple, son programme d’actions qui recense un grand nombre de projections  reparties sur 4 axes formant 15 piliers. Outre l’éducation, la réconciliation et plusieurs autres points, il a aussi parlé de la révolution du sport, de la culture et des arts.

Il a indiqué que ce secteur, dont le prestige et l’importance ne sont plus à démontrer, souffre, depuis plusieurs temps déjà, d’une absence fragrante d’une politique globale, de manque criant des structures d’encadrement, d’infrastructures appropriées pour la promotion des sportifs et des artistes ainsi que de l’absence d’un accompagnement appuyé du Gouvernement. «Comment comprendre dans un pays disposant des sportifs et des artistes pétris des talents, dont certains ont eu à faire preuve sur le plan régional, international que l’Etat n’arrive pas à capitaliser une telle richesse. Comment peut-on expliquer que Kinshasa, capitale de la musique africaine et grand centre de diffusion de la culture, ne puisse disposer d’un grand studio d’enregistrement, des salles de spectacles, des palais de culture, d’amphithéâtre… », s’est interrogé Ilunga Ilunkamba.

Rompre avec ces vielles choses. C’est in globo l’un de grands défis qu’entend relever le Premier ministre. Et, puisque le sport ne constitue pas uniquement une simple activité de divertissement mais qu’il est aussi une culture, une source de richesse du pays, Ilunga Ilunkamba entrevoit de charger le ministre concerné de prendre toutes les dispositions afin de consolider cette culture à tous les niveaux, en partant de la vie scolaire.  «Votre gouvernement envisage les actions telles que l’appui à la poursuite des stades municipaux, la construction des grands stades des compétitions dans chaque province en perspectives de l’organisation des rencontres internationales, la création des centres de formation sportive sur toute l’étendue du territoire national en vue de la professionnalisation du sport, l’élaboration d’une nouvelle politique sportive», a-t-il signalé.
Dans le même cadre, le programme gouvernemental s’étale dans plusieurs actions pour booster la culture congolaise. Il s’agit, entre autres, de l’implication de différents acteurs du domaine, l’installation d’une grande maison de production musicale, théâtrale et cinématographique, en partenariat avec le secteur privé, la mise en place d’une politique d’encadrement des jeunes talents, etc.

Raphaël Mansangu