Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

[Chapeautée par Jacob Musemena] Rentrée scolaire : la Fondation Future vole au secours des orphelins

[Chapeautée par Jacob Musemena] Rentrée scolaire : la Fondation Future vole au secours des orphelins

This post has already been read 86 times!

La «générosité», telle est la qualité que reflète parfaitement la ‘’Fondation Future’’ que chapeaute depuis des années, Jacob Musemena. Cette structure sociale a, comme dans ses habitudes, marqué les esprits des congolais lambda à travers une descente de charité effectuée dimanche 8 septembre 2019, à l’orphelinat EDEN, à Lemba (Kinshasa), en vue d’offrir aux enfants des fournitures scolaires, denrées alimentaires et une enveloppe. La délégation de cette fondation a été conduite par son Président, Jacob MUSEMENA, qui n’a pas manqué d’expliquer les raisons qui ont poussé sa structure sociale à poser ce geste de cœur.

Acte de bonté…

En effet, après qu’il ait remis des vivres et fournitures scolaires à cet orphelinat situé dans la commune intellectuelle de Lemba, Jacob Musemena a signifié devant la presse, la nécessité d’investir dans l’éducation des enfants. «Nous avions lancé la campagne de scolarisation d’au moins  dix enfants. La campagne a donné de bons résultats. Le Président [Félix TSHISEKEDI] se bat pour l’éducation, nous, nous savons concrètement que l’éducation c’est la base d’une nation. Nous devons investir dans ces enfants, surtout dans le secteur éducatif», a dit Jacob MUSEMENA, Président de la Fondation Future. Jeune, généreux et très dynamique, il conduit la destinée de cette fondation constituée de jeunes congolais. L’occasion faisant le larron, Jacob Musemena a lancé un S.O.S aux hommes de bonne volonté, épris de paix de leur venir en aide pour secourir ces enfants en situation difficile. «L’éducation est le socle d’une nation. J’aimerai vraiment pousser toute personne de bonne volonté de ne pas hésiter à nous venir en aide ou à une autre ONG sérieuse qui œuvre dans domaine de l’éducation. Demain nous ne serons pas là, qu’allons-nous faire de notre jeunesse si ce n’est que l’éducation ?», s’est-il interrogé laconiquement.

Reconnaissance

Pour sa part, la Responsable de l’orphelinat EEV/EDEN,  n’a pas caché sa satisfaction pour le geste posé par la Fondation Future. «Comme je venais de vous le dire, je suis contente parce que les jeunes se sont révoltés. Je dis merci parce que comme vous le savez, avant il n’y avait que les blancs qui puissent venir offrir. Nous avons constaté que quand ces enfants grandissaient, ils ne servaient pas leurs Pays. Il faut que l’on se prenne en charge. Je suis alors contente parce que vous, nos enfants, vous commencez maintenant à vous prendre en charge. En tout cas, coup de chapeau à la Fondation Future », a dit Esther KITENGA NTUMBA, Responsable de l’orphelinat.

Elle appelle, pour sa part, les gens de bonne foi de venir en aide à la Fondation Future qui se soucie toujours de plus démunis. «Je veux lancer la demande d’aide à toute personne de bonne conscience. Vous avez de l’argent ou de biens, si vous rencontrez une fondation comme la Fondation Future et que vous contribuer, votre contribution, c’est pour que toutes ces âmes survivent», a-t-elle fait savoir. Et de renchérir : Ils ne manqueront jamais de venir soutenir ces enfants ». Elle se dit étonner de voir de jeunes réunir des moyens pour scolariser les orphelins. «C’est difficile de voir les jeunes gens chez nous au Congo réunir des moyens et de donner pour que l’on paye les frais de scolarité de ces enfants…aimer ces enfants, c’est aussi les scolariser…cet argent sera payé pour ces enfants à l’école », rassure-t- elle.

Dans la foulée, un des bénéficiaires n’a pas caché sa reconnaissance. Il a encouragé, expressis verbis, ladite Fondation Future. «Nous sommes contents que nos grand frères soient venus à notre secours. Nous sommes maintenant rassurés d’aller à l’école et d’étudier. Que cette fois ne soit pas la dernière »,  a dit un des ses enfants en situation difficile.

D’emblée, il convient de noter que l’orphelinat EDEN existe depuis 19 ans. Il regorge en son sein plusieurs dizaines d’enfants. La Fondation Future, quant à elle, existe depuis 2017. Elle est constituée essentiellement des jeunes qui œuvrent pour l’éducation de la jeunesse.

Merdi Bosengele