Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

EDD : les agents et cadres appellent Claude Nyamugabo à relever les défis

EDD : les agents et cadres appellent Claude Nyamugabo à relever les défis

This post has already been read 225 times!

L’échange des fanions au ministère de l’Environnement et Développement Durable était intervenu lundi 09 septembre 2019, entre le ministre intérimaire sortant Franck Mwe Di Malila et le ministre entrant Claude Nyamugabo. Ce faisant, les agents et cadres de ce ministère n’ont pas tardé à déposer sur la table du nouveau venu un mémorandum qui fait l’exégèse de l’état des lieux dudit ministère. Dans leur mémorandum, ils ont appelé le Ministre entrant de relever les défis dans ce secteur important du pays. Retrouvez, ci-dessous, l’intégralité du mémorandum adressé au responsable de l’environnement et développement durable. 

AGENTS ET CADRES DU SECRETARIAT GENERAL A L’ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE

MEMORANDUM ADRESSE A SON EXCELLENCE MONSIEUR MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE

Excellence Monsieur le Ministre,

Les agents et cadres du Ministre de l’environnement et Développement  Durable ont l’immense joie de vous réserver un accueil chaleureux en ce grand moment. Excellence, vous êtes pour nous, au sein de ce Ministre, une bénédiction car vous êtes venu au moment ou nous avons vraiment besoin de vous. Avant d’entrer dans le vif de notre mémorandum, qu’il nous soit permis de présenter notre  indéfectible attachement à son excellence Monsieur le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour la confiance qu’il a placé  en votre modeste personne en vous confiant la charge de notre fructueux Ministère dans le Gouvernement de son Excellence Monsieur le Premier Ministre ILUNGA ILUNKAMBA.

Excellence, vous avez su surmonter les contraintes liées à l’évolution de notre pays et dans un contexte parfois difficile, vous avez montré à la fois fermeté et diplomatie, la compétence, le professionnalisme et le sens de dialogue pour apaiser les tensions aux ministères respectivement de Petites et Moyennes entreprises du 26 octobre 2008 au 19 février 2010 ; de la jeunesse et des sports du 19 février 2010 au 28 avril 2012, entant que vice-ministre  de la justice  et Droits humains du 25 novembre 2017 au 26 octobre  2018. Outre le cursus Ministériel, vous avez assumé d’autres hautes fonctions dans les différents services  de la RDC, à savoir : Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la RDC et Ethiopie ; Représentant permanent de la RDC auprès de l’Union Africaine  et la commission  des nations Unies pour l’Afrique  et Gouverneur de la province  du Sud-Kivu de Décembre 2015 à Octobre 2017. Vous êtes-même l’initiateur de la Charte de Petites et Moyennes entreprises et de l’Artisanat en RDC. Excellence, après votre passage dans toutes ces structures de la République et avant de venir au Ministre de l’Environnement, nous avions constaté que votre  travail était vraiment élogieux par rapport aux droits des agents tels que stipulé au titre IV de la loi  portant  statuts des agents de carrière de l’Etat, espérons que tel  sera le cas  aussi pour notre  Ministère. Par conséquent, Excellence Monsieur le Ministre, votre nomination dans ce Ministère est pour nous un ouf de soulagement et une thérapie pouvant guérir tous les maux dont souffrent les agents et cadres  dudit Ministère.

Excellence, Depuis un certain temps, les agents et cadres du ministère  de l’Environnement, qui a vu le jour le 22juillet 1975, vivent une  injustice sociale  sans pareille quant aux différents avantages accordés dans la loi  précitée ; outre la rétrocession que la clé de répartition qui n’est même pas respectée, d’autres primes que le Ministère  peut bénéficier ne sont pas accordées pour des raisons méconnues. Nous avons mené sans succès des actions auprès des instances politico-administratives dans l’idéal d’obtenir  des solutions idoines à nos  revendications, notamment le contreseing du barème de la prime spécifique auprès du Ministre d’Etat, du Budget, à savoir :

  • Un Sit-in au Ministère du Budget devant l’immeuble intelligent, le 18 février 2019 ;
  • Un Sit-in à la présidence de la République au Palais de la nation le 19 Février 2019 qui a débauché à une rencontre avec trois conseilleurs à la Présidence qui n’est resté sans suite ;
  • Un Mémorandum adressé à son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat le 20 Févier 2019 ;
  • Une lettre de demande d’audience adressée à son Excellence Monsieur le Directeur du Cabinet du Président de la République le 17 Avril 2019 ;

Toujours à ce problème du contreseing, les documents ci-dessous évoqués, nous remettent dans le Droit, et les lettres initiées par vos prédécesseurs à son Excellence  Monsieur  le Ministre  d’Etat, Ministre  du Budget pour demander toujours ce contreseing mais en vain :

  • L’arrêté interministériel N°037CAB/MIN/ECN-T/13/BNME/2012 DU…/…/2012 ET N°…./CAB/VPM/BUDGET/2012 DU 20/11/2012 portant fixation du barème des primes permanentes des cadres et agents du ministère de l’environnement, conservation de la nature et tourisme a été publié le 20 Novembre 2012 et avec en Annexe la grille barémique des primes  permanentes des cadres et agents.
  • L’arrêté Interministériel N°007/MIN/ECT-T/JEB/2010 et N°…./CAB/MIN/BUDGET/2010 portant octroi d’une prime spécifique permanente en faveur du personnel des administrations du Ministère  de l’Environnement, conservation de la Nature et Tourisme.
  • L’arrêté N°1464/CAB/MIN/ECT-T/03/12/BNME/2013 du 23 juillet 2013 du Ministre de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme portant Memo relatif à l’évolution du dossier primes permanente spécifiques à certains services en faveur des agents et cadres des deux Secrétariats Généraux du Ministère de l’environnement et Conservation de la Nature et Tourisme. Y référent, les Agents de ces deux Secrétariats Généraux du Ministère de l’Environnement ont initié un Memo le 23/09/ 2013 à son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre, Ministre du Budget.
  • L’Arrêté N°057ME/MIN.FP/2018 portant octroi de la Prime pour fonctions spécifiques aux Agents et Cadres du Ministère de l’Environnement et Développement Durable, de son Excellence Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de la Fonction Publique et la grille barémique en annexe ;
  • La copie de la lettre N°451/ME/MIN. BUDGET/2008 du 21 juin 2018 du Ministre d’Etat, Ministre du Budget réservée à son Excellence Monsieur le Ministre de l’Environnement et Développement Durable signifiant que la grille barémique devrait entre contresignée par le Ministre de Tutelle et Celui ayant le Budget dans ses attributions conformément à la note circulaire N°002/ME/MIN. BUDGET/2018 contenant les instructions  relatives  à l’élaboration de la loi des finances de l’exercice 2019 ;
  • La lettre N°902/CAB/MIN/EDD/ANN/LM/02/2019 de son Excellence Monsieur le Ministre de l’Environnement et Développement Durable transmettant la grille barémique à son Excellence Monsieur le Ministre d’Etat, du Budget ;
  • La lettre N°140/CAB/MIN/EDD/FMA/MG/03/2019 de son Excellence Monsieur le Ministre de l’Environnement et Développement  Durable a.i rappelant l’octroi de la prime permanente pour fonction spéciale et spécifiques aux agents et cadres de l’administration du Ministère de l’Environnement et Développement Durable ;

Eu égard à ce qui précède, après que nos revendications n’aient pas trouvé satisfaction, nous avions décrété une grève générale en date du vendredi 10 Mai 2019 mais faute de la démission du Gouvernement du 1er Ministre  Bruno TSHIBALA suite à la nomination de son Excellence  Sylvestre ILUNGA, nous avons levé en attendant que le Gouvernement soit investi et que le Ministre de l’Environnement et Développement Durable, que vous êtes puisse s’installer. Outre la prime spécifique, nous avons beaucoup des primes encore que nous ne bénéficions toujours pas, à l’instar de la prime Carbonne, etc.

Excellence, nous voulons encore vous faire part de la lettre que nous avons écrite à Monsieur le Secrétaire Général à l’Environnement et Développement Durable le 04 Juillet 2019, une lettre de mécontentement, dont voici la teneur : Nous avions constaté avec consternation que le service de courrier dans le Cabinet du Ministre sortant s’est permis de n’est pas transmettre la lettre de son Excellence  Monsieur le Ministre  de l’Environnement et Développement Durable a.i lettre  n°286/ ME./MIN.BUDGET/2019 du Ministre du Budget, reçue le 13 Juin 2019 dans notre cabinet. En outre, nous avons constaté avec regret une lenteur bien organisée quant au processus de l’identification et mécanisation des agents et cadres qui sont à sa juridiction, même pas les notifications et cartes pour agents. Nous lui avons encore fait part du non-respect de la clé de répartition de la Rétrocession qui n’est pas respectée selon les documents en notre possession, qui se réfèrent aux dispositions antérieurs nous renvoyée par la lettre N°CAB/MIN/FINANCES/CMR/NGM/2019 du 13 Mars 2019 ; et selon nos contact à la DGRAD ; Le Cabinet du Ministre  n’a pas droit mémé pas  à 0% de cette somme de la rétrocession.

Nous sommes informés avec lamentation qu’il y a des agents et cadres l’EDD retraités et d’autres qui sont encore en fonction participent activement à la modicité des recettes du MEDD et font en sortent que celles-ci ne gardent pas un rythme régulier malgré leur aspect modique qui procèdent-même à préparer les enveloppes pleines  de sommes d’argent pour envouter et aveugler tous les Ministres qui viennent à l’EDD avec l’expression que « c’est l’argent pour vos unités et c’est notre coutume d’accueillir nos Hôtes », or c’est un cadeau emballé empoisonné. A cet aspect malheureux de chose, il faut souligner des émissions de certaines ordonnances faites à partir de la Direction Générale des Impôts (DGI) qui jouent véritablement en défaveur de nos réalisations de recettes. A la lumière de ce qui précède, nous sollicitons votre implication corps et âme pour mettre fin à cette méchanceté en exerçant votre autorité sur toutes les antivaleurs qui font souffrir vos agents et cadres que nous sommes.

Excellence, eu égard à l’expérience du passé, en rapport à vos prédécesseurs, de peur que vous ne soyez embrouillé par les félins de notre administration qui induisent de fois les Ministres entrant en erreur en ne pas respecter les prescrits de la loi portant statuts des agents  de carrière de service publics de l’Etat, nous venons solennellement vous exposer nos préoccupations à travers ce mémorandum en vous le remettant en mais propre. Nous n’hésitons pas de dire à priori que les agents et cadres du MEDD sont pareil à la baleine qui vit dans l’eau, mais meurt de soif, nous vivons au Ministère le plus cité par Son Excellence Monsieur le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo depuis son ascension à la Présidence de la République, mais pleurnichons et vivons toujours les situations inconfortables et l’injustice Sociale. Nous osons croire que c’est vous le Messie promis qui affranchira ces agents en marquant ainsi les anales dans ce ministère et sollicitons votre implication durant votre règne de changer notre misère en abondance. Ainsi donc, Excellence Monsieur le Ministre, telle était l’économie de notre situation au sein du Ministère de l’Environnement et Développement Durable, nous sollicitons et laçons un appel vibrant et Pathétique à votre Excellence, à prendre en Considération les revendications fondées de vos agents que nous sommes.

Très hautes considérations.

Fait à Kinshasa le 09/09/2019

Pour le Directoire

BOSUKU MADILIBA CALEB