Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Dans le cadre de la journée internationale de la paix : Antonio Guterres lance les actions de lutte contre le changement climatique

Dans le cadre de la journée internationale de la paix : Antonio Guterres lance les actions de lutte contre le changement climatique

This post has already been read 126 times!

*Le samedi 21 septembre 2019, le monde a célébré la Journée internationale de paix. En RDC, une marche de santé a couronné cette journée sous le thème «Action pour le climat, action pour la paix». Une matière à réflexion partant du fait qu’aujourd’hui, la paix est face à un gros défi, celui de l’insécurité et le manque des moyens de substance. Pour le représentant de la MONUSCO, ‘’la paix n’est pas simplement  l’absence de guerre. La paix, c’est aussi et surtout, un état d’esprit, un comportement, une relation quotidienne entre nous avec chacun‘’. Vêtus en bleu et blanc, signe de pureté et de paix, les marcheurs qui étaient composé des agents de la MONUSCO, les ONG et quelques personnalités publics ont quitté la place de la gare pour se diriger vers la place des évolués dans la commune de la Gombe.

Cette journée a été marquée par deux cérémonies principales dont la plantation d’un arbre par les membres de la MONUSCO, signe de la lutte contre la déforestation qui conduit aux troubles climatiques, et de le lancer d’une colombe pour symboliser la paix en RD. Congo.

Le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, a initié des actions pour le climat samedi dernier lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Pour lui, la paix transite aussi dans le bien-être et un environnement sain. Raison pour laquelle, il a été recommandé à tous les habitants de la terre, en général, et de ceux du Congo, en particulier, de planter au moins un arbre pour lutter contre le réchauffement climatique et les effets de serre.

Une lutte continue

Le Vice-ministre des affaires étrangères a rendu des hommages mérités à Antonio Guterres qui dit ne  ménager aucun effort pour s’engager dans la lutte contre les troubles climatiques. Il a également appelé toutes les communautés du pays à se donner corps et âme dans cette lutte sans laquelle la paix ne pourra être que partielle. Pour cela, toutes les parties présentes ont prôné la culture de la paix, qui doit être un ensemble des valeurs, attitudes et comportements qui rejettent la violence et préviennent les conflits qui s’attaquent aux racines humaines.

Grâce Kabedi