Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Coopération sino-africaine scellée : StarTimes installe la télévision satellitaire dans 500 villages congolais pour réduire les inégalités régionales

Coopération sino-africaine scellée : StarTimes installe la télévision satellitaire dans 500 villages congolais pour réduire les inégalités régionales

This post has already been read 334 times!

Le monde étant devenu un village planétaire, il n’était plus admissible que les habitants des villages et milieux périurbains restent déconnectés des moyens les plus modernes d’accès à l’information. C’est le sens même du projet «Accès à la TV satellite pour 10.000 villages africains» qui, pour le volet RDC, vient d’être mis en œuvre par le biais de la plus influente de l’industrie chinoise et africaine dans le domaine de la radiodiffusion et de la télévision : STARTIMES. Il s’agit, en fait, d’une ‘’mesure d’assistance avec pour mission de faire parvenir à 500 villages congolais sélectionnés, les signaux des chaines de télévision et de satisfaire les besoins des foyers non équipés en fournissant des kits comprenant parabole satellitaire, écran projecteur, décodeur et bouquet-programme suivant un plan opérationnel d’exécution élaboré par la société chinoise StarTimes‘’, tel que l’a expliqué David-Jolino Makelele, le Ministre d’Etat en charge de la Communication et des Médias, au cours de la cérémonie de clôture dudit projet, le mardi 24 septembre 2019 à Mitendi, dans la commune de Mont-Ngafula.

Selon le porte-parole du Gouvernement congolais, ce projet a su se greffer merveilleusement aux efforts de révolution du numérique entrepris entre l’Afrique, en général, et la RDC, en particulier.

Les représentants des premières couches bénéficiaires de ce projet ont demandé aux gouvernements chinois et congolais d’étendre les avantages de ce projet aux autres couches ou villages qui n’en jouissent pas encore. Mais aussi de leur assurer un service de maintenance et après-vente permanent face aux difficultés techniques qu’ils rencontrent aussi longtemps qu’ils jouiront des matériels reçus.

Aussi, ils expriment leur gratitude envers ces derniers ‘’pour la conception et la mise en œuvre de ce projet qui permet à ce jour à un grand nombre d’entre nous de jouir plus intégralement du droit à l’information, à travers les technologies avancées dont la télévision satellitaire‘’, a laissé entendre le représentant des chefs de villages, présent à cette manifestation. Le Chargé d’affaire par intérim de l’Ambassade de la Chine en RDC ainsi que le Directeur Général de StarTimes étaient eux aussi de la partie.

Lancé il y a un peu plus d’une année à Kinshasa, ce projet est passé par les phases de prospection, formation, exécution, visibilité et, enfin, le résultat.

David-Jolino Makelele en interview avec la presse

Réduire le fossé

Parmi les avantages, l’arrivée de la télévision numérique dans les zones rurales africaines, où l’accès à l’information est très limité, aidera les populations à accroître leurs connaissances et à sortir de la pauvreté. Ce projet aidera également à réduire le fossé entre les pays et régions d’Afrique, et ce faisant réduira les inégalités régionales.

Le projet TV 10.000 villages africains a sélectionné en priorité les villages comptant environ 100 foyers. Dans chacun d’eux ont été installés deux systèmes de télévision par projecteur avec alimentation solaire, un kit de téléviseur numérique de 32 pouces, assortis de paraboles satellitaires, d’accessoires et de services d’installation.

Grâce à cette fourniture, il sera désormais possible de satisfaire aux besoins des foyers non équipés afin de leur permettre de regarder des programmes télévisés, mais aussi de permettre aux ménages déjà équipés d’un téléviseur de recevoir des signaux de la télévision numérique par satellite. L’idée ici est de faire profiter à la grande population africaine vivant dans les régions rurales, des programmes de télévision satellitaire diversifiés tout comme leurs compatriotes urbains.

Coopération pragmatique

En 2015, lors du Forum sur la Coopération sino-africaine au Sommet de Johannesburg, le Président chinois Xi Jinping a annoncé conjointement avec les participants africains de la Conférence un Plan d’Action de dix programmes de coopération entre la Chine et l’Afrique pour les 3 ans à venir, afin de promouvoir l’établissement d’une relation de partenariat stratégique global sino-africaine. Dans la section de coopération culturelle et échanges humains du Plan d’Action, a été lancé un projet d’accès à la TV par Satellite pour 10.000 villages africains.

Les dix programmes de coopération planifient non seulement une perspective splendide de la coopération pragmatique Chine-Afrique, mais ouvrent également une nouvelle page dans l’histoire des relations sino-africaines.

StarTimes sur la scène mondiale

Fondée en 1988, StarTimes est la plus influente de l’industrie chinoise et africaine dans le domaine de la radiodiffusion et de la télévision, et se dirige désormais vers l’objectif de devenir un groupe de médias influent sur la scène mondiale. Une riche expérience dans les projets de coopération et d’assistance.

En 2002, StarTimes s’est implantée en Afrique et a d’emblée commencé la coopération avec les pays africains avec le désir de promouvoir conjointement la grande cause de la numérisation du continent. A présent, StarTimes, à travers ses très nombreuses filiales, a progressivement entamé ses activités d’exploitation de la Télévision Numérique (DTV) dans 30 pays africains dont le Nigeria, le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Rwanda, Mozambique, la Guinée, la RD Congo, l’Afrique du Sud etc… A l’heure actuelle, StarTimes a investi plus de 70 millions de dollars en Afrique et a développé plus de 10 millions d’abonnés, devenant ainsi l’opérateur DTV le plus influent et avec la croissance la plus rapide en Afrique. Il faudra noter que ce projet a  généré des emplois et lutte  considérablement contre le chômage.

Grâce à l’intégration de contenu, à la traduction, au doublage et à la production, StarTimes a mis en place un système de programmes à fort contenu et a obtenu les sous-licences de plus de 480 chaînes de télévision, y compris des chaînes internationales connues, des chaînes locales africaines, des chaînes chinoises et des chaînes en propre StarTimes couvrant tous les genres : actualités & informations, sports, musiques, films et séries télévisées en 10 langues, jeunesse, etc. Tous ces canaux sont diffusés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 sans interruption.

La Pros.