Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Petits commerces et logements d’inspection de police prohibés : Jean-Lucien Bussa déterminé à moderniser les installations de la Fikin

Petits commerces et logements d’inspection de police prohibés : Jean-Lucien Bussa déterminé à moderniser les installations de la Fikin

This post has already been read 88 times!

Après une récente mesure d’interdiction d’organisation des funérailles au sein de la Foire Internationale de Kinshasa (Fikin), Jean-Lucien Bussa Tongba, Ministre du Commerce Extérieur, a banni les  petits commerces et logements d’inspection de la Police Nationale Congolaise. Motif, proscrire les activités non conforme aux missions de la Fikin et moderniser ses infrastructures. S’activant dans la vision de consacrer l’alternative, Jean-Lucien Bussa promet d’engager des efforts conséquents et adéquats pour y parvenir.

Cette mesure a été prise au cours d’une visite d’inspection dans le site, le weekend dernier, en vue de s’imprégner de l’état des bureaux administratifs et des différents pavillons. Ayant conduit la délégation de la Fikin, Eugène Bokopolo, Directeur Général de la Fikin, a relevé les difficultés auxquelles ils sont confrontés, et les différents projets envisagés. Ce, avant de préciser  que le personnel de la Fikin réitère son engagement quant à sa modernisation, bien que limité par la modicité de moyens à sa disposition. Par conséquent, ce personnel invite le Ministre Bussa à s’impliquer entièrement dans cette démarche.

Promesse

Après s’être imprégné des différentes préoccupations, telles que présentées par le DG de la Fikin, Jean-Lucien Bussa rassure l’intérêt, pour son Ministère, de s’y atteler. Car, il présentera une image positive de la RD. Congo à l’échelon national et international. «Je mettrai tout ce qui est de mon devoir, de mon énergie, au nom du Gouvernement et sous l’impulsion du Premier Ministre, pour que le projet de modernisation de la Foire soit un projet pris à bras-le-corps, par le Gouvernement et le Président de la République », a-t-il déclaré.

Engagé dans cette démarche, le Ministre du Commerce Extérieur estime que l’aboutissement de ce projet redorera l’image du pays dans le monde des affaires, particulièrement dans le loisir, et contribuera à la promotion des potentialités industrielles, commerciales, culturelles et artistiques du marché locale et internationale.

Budget de l’Etat

Conscient de l’investissement à y apporter, Jean-Lucien Bussa promet d’introduire un plaidoyer auprès du Premier Ministre et Chef du Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, pour l’inscrire dans les prévisions budgétaires de l’exercice 2020. Il ne sera possible d’abandonner à son triste sort, ce site pourtant générateur des revenus pour l’Etat et créateur d’emplois pour la jeunesse congolaise.

La Pros.