Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Annoncé par le Pape François depuis le 1er septembre : Mgr Fridolin Ambongo sera créé Cardinal ce samedi

Annoncé par le Pape François depuis le 1er septembre : Mgr Fridolin Ambongo sera créé Cardinal ce samedi

This post has already been read 590 times!

Depuis le 1er septembre 2019, tout juste après la prière de l’Angélus à la place Saint Pierre du Vatican, le Pape François avait cité les noms des 13 pasteurs qui seront crées cardinaux. Parmi lesquels figure l’Archevêque Métropolitain de Kinshasa, Monseigneur Fridolin Ambongo Besungu.

C’est demain, samedi 5 octobre, que le Berger de l’Eglise du Congo sera créé cardinal au cours du consistoire prévu dans la cité du Vatican. Le Pape va remettre aux nouveaux cardinaux ‘’la barrette’’ qui est une pourpre en signe de la dignité et de l’Office du cardinal. Ensuite, il attribuera à chaque cardinal  une Eglise à Rome, signe de la diaconie.  Pendant le rite, il est prévu la remise de la ‘’bille’’ de la création des cardinaux  à chaque cardinaux et sera suivi d’un échange de baiser de paix entre les élus. Les cardinaux sont créés par décret du Pontife Romain et ils sont tenus aux devoirs et jouissent des droits définis par la loi. Plusieurs délégations prennent le chemin de Rome pour aller soutenir leur prélat. Toute tendance confondue, prélats, laïcs, politiques.

Dans une interview accordée à la Radio Vatican, le Cardinal Fridolin Ambongo a dit être surpris par les différents messages et appels de félicitation alors qu’il n’avait rien reçu d’officiel par le Vatican. Hormis la surprise, il a reçu la nouvelle avec toute humilité. Tout en remerciant le Saint Père pour cette élévation, il reconnaît que c’est une reconnaissance de la part du Pape pour l’engagement de l’Eglise congolaise pour le bien-être de la population qui souffre. Pour lui, c’est vraiment un encouragement d’une Eglise qui doit être au côté du peuple. Le fait d’être cardinal, pour l’Archevêque de Kinshasa, lui donnera l’opportunité de faire entendre davantage la voix du peuple congolais auprès du Saint-Père et auprès de l’Eglise universelle. Il veut être un cardinal, humble au service de son peuple, avec l’assistance du Seigneur qui est le seul Maître du monde.

A Kinshasa, la messe pour recevoir le nouveau cardinal est prévu pour le dimanche 17 octobre. Toutes les dispositions sont prises. Il sied de rappeler que, Fridolin Ambongo Besungu sera le quatrième cardinal de la République démocratique du Congo, après Joseph Albert Malula, Fréderic Etsou et Laurent Monsengwo.

Ornella Muleka