Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

[Collation des Grades Académiques 2018-2019] CUM : le Recteur Sita Luemba honore les récipiendaires

[Collation des Grades Académiques 2018-2019] CUM : le Recteur Sita Luemba honore les récipiendaires

This post has already been read 504 times!

Il s’est tenu le week-end dernier au Centre Universitaire de Missiologie, la cérémonie de clôture et la collation des titres académiques. Après 9 mois d’intenses enseignements, dans l’unique faculté de Missiologie, le Recteur Sita Luemba, doyen de cette institution, a procédé à la remise des diplômes de fin d’études ainsi que des attestations de réussite.

Ce, conformément aux articles 180 et 195 du calendrier académique, tel qu’établi par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. Pour ce faire, le rapport du corps académique, renseigne qu’il y a eu 27 étudiants inscrits dans son ensemble. A cet effet, 18 finalistes ont suivi le cursus normal, tout au long  de l’année académique, arrivée à son terme. Une partie a réussi avec Satisfaction et une autre avec Distinction. Certains sont ajournés, au regard des résultats non satisfaisant, publiés par les Membres du jury.

Sur ce, après l’octroi des documents sanctionnant les enseignements dispensés au CUM, le Doyen Sita Luemba a tenu à conscientiser tous les licenciés en Missiologie. ‘’ Je vous demande de mettre en exergue sur terrain, les instructions fournies, spécialisées dans le domaine Biblique. Notamment, la tâche qui vous est confiée, d’influencer sur l’évangile du Seigneur et de représenter la Mission du CUM partout dans le monde‘’.

Cet établissement évolue jusque-là avec une seule faculté, celle de Missiologie dont le rôle est de former des pasteurs. Le numéro Un du CUM a décerné les diplômes de mérite aux licenciés qui se sont distingués à l’issu des formations.

  1. Honoré Kuka, Secrétaire Général, Administratif du CUM se dit très ému de l’aboutissement heureux de ces enseignements. ‘’Je rends rend hommage à toute la composition professorale partant des efforts inlassables et conjugués dont ils ont fait montre, en dépit de la conjoncture pour dispenser des enseignements efficaces sur la Bible aux étudiants‘’, a-t-il laissé entendre, encourageant ceux qui ont échoué de ne pas baisser les bras. Aussi, a-t-il exhorté les finalistes à maintenir la mission de l’évangile du Seigneur cat ‘’c’est par un travail quotidien que vous défendrez les valeurs chrétiennes‘’.

Nouvelles Perspectives

Dans le souci d’apporter un vent nouveau au travers des matières déjà existantes, le CUM se dotera de deux nouvelles filières qui seront pilotées par deux Professeurs venus des Etats-Unis d’Amérique. Il s’agit de la Communication et médias, ainsi que la Paix.

Le Professeur Mwamba Malala, Docteur en communication et en Informatique à l’université centrale de la Floride, émet le vœu de renforcer le système éducatif du CUM dans ce domaine où plusieurs branches vont être développées. ‘’Le monde évolue, les choses changent. D’où, il faut aussi changer la façon de dispenser les cours. C’est ainsi que j’aimerai que cette faculté de communication soit compétitive dans le monde en y apportant mon expertise. Par conséquent, il est impérieux que nous ayons la mentalité d’innover, en accord avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication‘’, déclare-t-il.

Selon les professeurs, il faudrait que le CUM change de contexte pour devenir une Université comme tant d’autres, mais de manière progressive.

Pour rappel, le but du Centre Universitaire de Missiologie est de corriger  les erreurs dans l’église africaine. Mais aussi d’aider celle-ci à former des apôtres qui doivent être une bénédiction pour toutes les nations de la Terre.

Le CUM a été créé en 1990. Depuis 2013, il s’est engagé dans la réforme de son programme de formation en Master, Licence et Doctorat.

Joyce Mpiana