Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

MSC : Laurent Batumona prépare un grand Congrès de refondation

MSC : Laurent Batumona prépare un grand Congrès de refondation

This post has already been read 71 times!

Le Congrès de refondation du Mouvement de Solidarité pour le Changement aura lieu, sauf changement de dernière minute, fin octobre 2019 à Kinshasa. L’Honorable Laurent Batumona, président du MSC, a fixé une feuille de route en vue de sa refondation. Parmi les objectifs affichés, la modification des statuts dans le but de parvenir à moderniser le parti. Le Congrès vise aussi l’élaboration du projet qui servira à mener la campagne des élections locales de 2020 et de mettre en place de nouvelles structures, de nouveaux animateurs, de nouveaux dirigeants de façon à mieux préparer 2023.

Le renouveau pointe à l’horizon au MSC. La direction politique pourra proposer aux militants de modifier les statuts du parti, avant d’organiser un “grand congrès de refondation politique”, a priori fin octobre 2019, a annoncé l’Honorable Laurent Batumona depuis  Bruxelles, au micro de Dernier virage. Depuis sa création, il y a dix ans, le Mouvement de Solidarité pour le Changement (MSC), s’est très bien comporté grâce au leadership éprouvé de Laurent Batumona. Le Parti est solidement Représenté en Europe, au Canada, à Londres et aux Etats-Unis d’Amérique et plus au niveau national. En prélude des élections locales, l’Honorable Batumona, fort de son expérience politique, prépare ce Congrès du MSC pour mettre en place de nouvelles structures, de nouveaux dirigeants de façon à mieux affronter les élections de 2023. Il a pris, à ce sujet, toutes les précautions possibles en guise des élections locales de 2020. Il est sur ses gardes, en attendant que le Président de la Ceni, Corneille Nangaa, puisse présenter le rapport à l’Assemblée Nationale pour que l’option soit levée sur les élections locales.

De tendance socialiste, le MSC a besoin de solidarité.  «Nous avons besoin de solidarité de manière que nous pouvons tous nous retrouver socialement. Nous avons besoin du changement en République démocratique du Congo. C’est pour ces raisons que nous avons accepté d’accompagner l’Udps dans la lutte pour le changement et permettre l’établissement d’un Etat de droit et de la démocratie», a soutenu l’honorable Batumona. Pour cette lutte, il n’est pas hasardeux de confirmer que Laurent Batumona a été personnellement dans toutes les marches et meetings organisés à Kinshasa. Notamment, à l’appel de Feu Président Etienne Tshisekedi wa Mulumba pour son meeting, à la marche contre Eden Kodjo, de triste mémoire, à celle du CLC où le MSC a enterré ses  militants et, également, à d’autres méthodes de pressions où le MSC a été représenté au plus haut niveau. ‘’Nous avons bon espoir que le sang de nos militants a payé à conquérir le pouvoir lorsque nous avons accepté de soutenir Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo’’, a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : ‘’A ce jour, nous avons le pouvoir et nous poursuivons notre soutien indéfectible pour que ce pouvoir s’enracine jusqu’en 2023.

Ce tableau, tel que c’est peint, permettrais au leader du MSC d’affermir les militants au congrès afin de continuer la lutte pour avoir plus des Conseillers communaux, des députés provinciaux, nationaux, des gouverneurs et sénateurs. Il s’est appuyé sur les emblèmes qui symbolisent son parti, le MSC, pour asseoir ses convictions. Il s’agit des abeilles qui sont toujours regroupés et unis et si jamais on attaque une abeille, on va se retrouver envahi. Les abeilles protègent leur richesse : le miel. Comme sentinelle, le MSC protège nos richesses. Le Parti est symbolisé par la couleur orange : espoir, optimisme ; la couleur bleue qui signifie la Paix.  Les branches d’arbres représentent la flore et la faune. Selon lui, avec la paix, la RDC deviendra fort et puissant sur le plan économique, financier et militaire.

Il affirme que le MSC a été créé pour montrer à la face du monde que les Congolais sont capables de créer un parti fort sociologiquement où tout congolais se retrouve. L’idéologie du MSC soutien que ‘’l’exercice des libertés tant dans la vie civique, politique qu’économique des citoyens demeure la pierre angulaire du progrès au sein de l’Etat avec ses exigences républicains’’.

C’est ainsi que de nombreux responsables socialistes accourent pour apporter leur contribution au débat sur les thématiques. Dans leur très grande majorité, ils iront, après discussions, se fondre dans la motion d’orientation de la direction du MSC, le Parti socialiste. Il se situe pour le moment clairement dans une logique de l’Allié de L’UDPS. C’est à ce titre que Laurent Batumona a été le Directeur de campagne adjoint du candidat Félix Tshisekedi Tshilombo puis Coordonnateur des Forces Politiques Alliées de l’UDPS. ‘’Je suis rattaché à Félix Tshisekedi pour conquérir le deuxième mandat en 2024’’.

Peter Tshibangu